L'OPA d'Italcementi sur Ciments français est conforme-AMF

mardi 10 juin 2014 14h31
 

PARIS, 10 juin (Reuters) - L'Autorité des marchés financiers (AMF) a jugé conforme mardi l'offre publique d'achat simplifiée d'Italcementi sur les actions Ciments français qu'il ne détient pas encore.

Le groupe italien, qui cherche depuis plusieurs années à racheter en totalité sa filiale française, a relevé fin mai le prix de son OPA.

Il détient actuellement 84,48% du capital de Ciments français et 91,38% des droits de vote.

"L'initiateur s'engage irrévocablement à acquérir au prix de 79,50 euros par action la totalité des actions Ciments français non détenues, à titre direct et indirect, par la société Italcementi Spa, soit (...) 15,52% du capital et 8,62% des droits de vote de cette société", écrit l'AMF dans un avis.

"L'initiateur a l'intention de demander, dans un délai de trois mois à l'issue de la clôture de l'offre, et si les conditions requises sont remplies, la mise en oeuvre d'un retrait obligatoire visant les actions Ciments français non présentées à l'offre, au prix de 79,50 euros par action", ajoute le régulateur.

L'AMF précise qu'une autre information sera publiée pour faire connaître le calendrier de l'offre publique d'achat.

Vers 14h30, l'action Ciments français cède 0,36% à 79,71 euros à la Bourse de Paris. A Milan, le titre Italcementi abandonne 3,49% à 6,77 euros.

Italcementi avait déjà tenté en 2009 de racheter l'ensemble de Ciments français à des fins de simplification mais l'opposition de créanciers obligataires aux Etats-Unis l'avait conduit à renoncer à son projet. (Gilles Guillaume, édité par Matthias Blamont)