Prada a manqué le consensus en 2013, faiblesse en Europe

mercredi 2 avril 2014 11h48
 

HONG KONG, 2 avril (Reuters) - Le groupe de mode italien Prada a publié mercredi un bénéfice pratiquement stable et inférieur aux attentes au titre de 2013, subissant toujours le contrecoup de la crise en Europe.

Prada, qui possède Miu Miu, Church's et Car Shoe en plus de sa marque propre, a fait état d'un bénéfice de 627,8 millions d'euros sur l'exercice clos le 31 janvier, en hausse de 0,3% par rapport à 2012. Les analystes prévoyaient en moyenne un résultat de 673,58 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires, déjà communiqué en février, a augmenté de 8,8% à 3,59 milliards d'euros. La croissance a atteint 11,4% dans la région Asie-Pacifique, avec une hausse de 12,3% en Chine, mais elle n'a été que de 5% en Europe où le groupe réalise environ un cinquième de ses ventes.

Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice a atteint 186,9 millions d'euros contre 132,64 millions au troisième trimestre, sur un chiffre d'affaires de 1,01 milliard d'euros, d'après les calculs de Reuters.

La stagnation des bénéfices en 2013 contraste avec la situation de 2012, quand les profits de Prada avaient bondi de 44,9% et son chiffre d'affaires augmenté de 29%.

Pour cette année, le groupe italien prévoit une croissance du chiffre d'affaires "vers le haut d'une fourchette à un chiffre" qui accélérerait ensuite à près de 15% en 2015 et 2016. Le bénéfice d'exploitation serait quant à lui similaire cette année à celui de 2013 avant de s'améliorer lors des deux années suivantes.

Selon le consensus établi par SmartEstimates, les analystes prévoyaient des hausses de 11,5% du chiffre d'affaires et de 14,8% du bénéfice cette année, soit la plus forte croissance parmi les acteurs européens du secteur du luxe.

Lors d'une présentation aux investisseurs à Milan, le groupe a dit prévoir d'ouvrir 80 nouveaux magasins cette année.

Prada est coté à Hong Kong où son titre a fini à 61,75 dollars HK mercredi, en repli de 1,98% sur la séance. Depuis le début de l'année, son cours de Bourse a reculé de 10,5% à comparer à une baisse de 3,4% pour l'indice Hang Seng. (Clare Baldwin, Véronique Tison pour le service français)