LEAD 1-Fiat-Chrysler vise une production de six mlns d'ici 2018

lundi 31 mars 2014 21h16
 

* Une hausse des capacités qui dépendent en partie d'Alfa Romeo

* Pas nécessaire de vendre des actifs pour financer le plan d'entreprise-Marchionne

* Le titre termine en hausse de 2,55%, non loin d'un pic de plus de six ans (Actualisé avec précisions sur le calendrier, cours de clôture)

par Agnieszka Flak

TURIN, 31 mars (Reuters) - Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a annoncé lundi à ses actionnaires attendre de nombreuses retombées positives de l'intégration totale de sa filiale américaine Chrysler, qui ouvre de nouvelles opportunités au septième constructeur automobile mondial sur le plan international.

L'action Fiat SpA - la société italienne en passe de fusionner avec son partenaire américain - s'est adjugé 2,55% à 8,45 euros à la Bourse de Milan, après avoir touché en séance un pic de plus de six ans. L'indice regroupant les valeurs automobiles européennes a de son côté perdu 0,22%.

La création de FCA à la suite de la prise de contrôle totale par Fiat du troisième constructeur automobile aux Etats-Unis en janvier, dans le cadre d'une opération de 4,35 milliards de dollars (3,15 milliards d'euros), ouvre la voie à des partages aisés et peu onéreux de technologies, de trésorerie et de réseaux de concessionnaires.

"La naissance de FCA mettra fin au caractère précaire de la vie de Fiat", a déclaré lundi son président John Elkann, lors d'une assemblée générale. "Aujourd'hui pour la première fois, nos perspectives sont différentes: nous n'avons plus besoin de nous livrer à une stratégie de survie (...) nous pouvons espérer beaucoup de bonnes nouvelles à l'avenir."

L'administrateur délégué Sergio Marchionne a confirmé aux actionnaires les prévisions pour 2014 d'un bénéfice d'exploitation compris entre 3,6 et 4,0 milliards d'euros et d'un chiffre d'affaires d'environ 93 milliards d'euros.   Suite...