La Fed rejette un plan de rachat d'actions de Citigroup

jeudi 27 mars 2014 01h52
 

WASHINGTON, 27 mars (Reuters) - La Réserve fédérale des Etats-Unis a rejeté mercredi un plan de rachat d'actions à hauteur de 6,4 milliards de dollars et d'augmentation des dividendes présenté par Citigroup au motif que la banque est insuffisamment préparée à faire face à une crise financière potentielle.

La Fed a invalidé des plans similaires présentés par quatre autres établissements bancaires (l'américain Zions Bancorp et les filiales américaines de HSBC, RBS et Santander ).

C'est la deuxième fois en trois ans que la Fed refuse son imprimatur à un plan de versement de dividendes et de rachat d'actions présenté par Citigroup.

Selon une source proche du dossier, les dirigeants de la troisième banque américaine, n'ont pas vu venir cette décision.

Dans un communiqué, Michael Corbat, qui a succédé à Vikram Pandit à la tête de Citigroup en 2012, s'est dit "profondément déçu", d'autant plus, a-t-il ajouté, que le plan présenté par sa banque était modeste.

L'an passé, la Fed avait autorisé Citigroup à racheter pour 1,2 milliard de dollars d'actions et à verser 120 millions de dollars de dividendes.

Le cours des actions Citigroup perdait 5,4% à 47,45 dollars en "après-Bourse".

La Fed a approuvé en revanche les plans soumis par les 25 autres banques passées au révélateur des "tests de résistance". (Emily Stephenson avec David Henry à New York; Henri-Pierre André pour le service français)