LEAD 1-Kingfisher va redistribuer £200 mlns à ses actionnaires

mardi 25 mars 2014 14h21
 

LONDRES, 25 mars (Reuters) - Kingfisher a annoncé mardi son intention de redistribuer 200 millions de livres (238,4 millions d'euros) de capital à ses actionnaires sur l'exercice en cours, faisant s'envoler le cours de son titre à la Bourse de Londres.

Le numéro un européen des magasins de bricolage, qui n'avait plus redistribué de cash à ses actionnaires depuis 32 ans, a expliqué avoir atteint ses objectifs avec, notamment, une hausse de 4,1% de son bénéfice 2013-2014.

Vers 12h45 GMT, le titre gagnait 5,437% à 428,64 pence, une des plus fortes hausses du Footsie à Londres et la troisième l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300

Le groupe, propriétaire des enseignes B&Q et Screwfix en Grande-Bretagne et de Castorama et Brico Dépôt en France, a ajouté qu'il comptait chercher un partenaire stratégique pour sa filiale B&Q China, comme il l'a fait en Turquie.

Kingfisher a réalisé un bénéfice courant avant impôts de 744 millions de livres au titre de l'exercice 2013-2014, alors que les estimations des analystes financiers se situaient dans une fourchette allant de 738 à 748 millions de livres, contre un bénéfice de 715 millions de livres en 2012-2013.

Le chiffre d'affaires a progressé de 3,5% à taux de change constants, à 11,1 milliards de livres, et les ventes à magasins comparables ont augmenté de 0,7%.

Le groupe britannique a également précisé que la redistribution de capital prévue en 2014-2015 serait la première d'une série dans le cadre d'un plan pluriannuel.

"Quand nous disons plusieurs années, c'est plus d'une année et moins de cinq", a déclaré le directeur général Ian Cheshire à des journalistes. Il a précisé que la restitution de cash pourrait se faire par plusieurs biais, qu'il s'agisse de rachat d'actions, de versement de dividendes exceptionnels ou de l'émission de différentes catégories d'actions.

Kingfisher s'est dit en bonne position pour tirer parti de la reprise des dépenses des consommateurs en Europe à la faveur du rebond de l'économie.

Il a précisé avoir terminé son dernier exercice fiscal avec une trésorerie nette de 238 millions de livres, sans même prendre compte des 195 millions de livres levées après la cession de sa participation de 21,2% dans l'allemand Hornbach , également annoncée mardi.

L'action Kingfisher, en hausse de 41% sur l'année écoulée, a atteint en séance un pic de 436,8 pence, un niveau qui n'avait plus été atteint depuis la fin 2000. (James Davey, Juliette Rouillon et Nicolas Delame pour le service français, édité par Véronique Tison)