LEAD 1-Rio Tinto - Bénéfice et dividende supérieurs aux attentes

jeudi 13 février 2014 10h39
 

(Actualisé avec détails, cours de Bourse)

MELBOURNE, 13 février (Reuters) - Rio Tinto fait état jeudi d'un dividende et d'un résultat semestriel supérieurs aux attentes, ce qui n'empêche pas le titre du géant minier de perdre plus de 1,5%, sous le coup d'un mouvement de prises de bénéfices.

Comme nombre de ses pairs, Rio Tinto a passé les 18 derniers mois à abandonner des projets, à réduire ses coûts, à vendre des actifs et à diminuer sa dette afin de disposer de liquidités permettant de recompenser les actionnaires du groupe qui l'ont suivi pendant le boom du secteur des matières premières.

"C'est un signal assez clair sur la manière dont ils ont l'intention d'utiliser leurs fonds à l'avenir, donner davantage aux actionnaires, moins à l'investissement", a estimé Richard Knights, analyste de Liberum.

Rio Tinto a dégagé sur les six mois au 31 décembre 2013 un bénéfice courant de 5,99 milliards de dollars (4,4 milliards d'euros), chiffre calculé par Reuters à partir des données annuelles de Rio Tinto, contre un consensus de 5,49 milliards.

Le dividende a été fixé à 1,92 dollar, soit un niveau supérieur à celui de 1,81 dollar qui avait été anticipé par les analystes financiers.

Rio Tinto a dit qu'il serait en position d'envisager un programme de rachat d'actions ou tout autre manière de retourner du capital aux actionnaires une fois que son endettement net serait ramené à autour de 15 milliards de dollars.

A fin décembre, il était de 18,1 milliards, ce qui représente une baisse de 18% par rapport à fin juin.

"Les bénéfices sont supérieurs au consensus, ce qui est encourageant, mais ce qui a sans doute le plus impressionné, c'est la trésorerie et les réductions sur les investissements qui leur ont permis de réduire leur dette bien davantage que ce que n'importe qui aurait pu prévoir", a souligné Hunter Hillcoat, analyste d'Investec.

Les investisseurs ont dans un premier temps salué ces résultats, le titre Rio touchant en séance un plus haut de 11 mois avant qu'il ne soit visé par des prises de bénéfices.

Vers 9h35 GMT, il perdait 1,7% à 34,50 livres alors que l'indice regroupant les valeurs européennes liées aux matières premières perdait 1,65%. (Sonali Paul, Nicolas Delame et Benoît Van Overstraeten pour le service français)