February 13, 2014 / 9:14 AM / 3 years ago

LEAD 1-ABB abaisse ses prévisions à moyen terme

4 MINUTES DE LECTURE

* Commandes en baisse de 5% au T4

* Les grosses commandes en net recul

* Bénéfice net T4 grevé par des charges exceptionnelles

* La prévision de croissance du CA revue en baisse

* Le titre perd plus de 2% (Actualisé avec prévisions, cours, commentaire d'analyste, déclaration du DG)

par Caroline Copley

ZURICH, 13 février (Reuters) - ABB a revu à la baisse ses prévisions de croissance du chiffre d'affaires à moyen terme jeudi, arguant d'une reprise économique plus lente qu'attendu et de la faiblesse des investissements de ses clients.

Le groupe industriel suisse, dont la gamme de produits s'étend des équipements électriques aux robots industriels, a expliqué que la progression de ses ventes souffrirait cette année des incertitudes entourant la situation des pays émergents comme la Chine, qui occulteront la croissance aux Etats-Unis et dans certains pays d'Europe.

Il a précisé avoir observé au quatrième trimestre une reprise de la demande dans les activités de début de cycle, comme les connecteurs électriques ou les moteurs industriels, mais il a ajouté que les clients des secteurs des services aux collectivités et des mines restaient prudents.

"Le début de cycle montre des signes de reprise sur certains marchés, ce qui est encourageant. Cependant, il est encore trop tôt pour parler de reprise généralisée", a dit Ulrich Spiesshofer, le directeur général du groupe, dans un message vidéo.

Les retards accumulés par certains projets de fermes éoliennes en mer ont également pesé sur l'activité, ce qui a conduit ABB a passer une charge de 260 millions de dollars le mois dernier. (voir: )

Le groupe s'attend désormais à une croissance organique annuelle de ses ventes comprise 4% et 5% sur la période 2011-2015 contre une précédente fourchette de 7% à 10%.

Pour Stefan Gächter, analyste d'Helvea, la révision des objectifs était attendue depuis longtemps en raison de la faiblesse de la croissance depuis 2011.

Les Grosses Commandes en Net Recul

L'action ABB cédait 2,3% à 22,47 francs vers 9h00 GMT alors que l'indice Stoxx 600 européen des valeurs industrielles abandonnait 1,14%.

Le titre a perdu plus de 7% depuis le plus haut de cinq ans et demi atteint le 20 janvier à 24,80 francs. A la clôture de mercredi, il se traitait autour de 15,4 fois le bénéfice attendu, contre 13,2 fois pour l'allemand Siemens et 14,9 fois pour le français Schneider.

Au quatrième trimestre 2013, les commandes ont baissé de 5%, à 10 milliards de dollars (7,33 milliards d'euros), niveau toutefois légèrement supérieur aux attentes des analystes, qui avaient anticipé en moyenne 9,91 milliards. Le recul a atteint 36% pour les grosses commandes, supérieures à 15 millions de dollars.

Comme annoncé le 22 janvier, le bénéfice a baissé de 13%, à 525 millions de dollars. Les analystes interrogés par Reuters attendaient 538 millions.

Le chiffre d'affaires trimestriel a progressé de 3% à 11,37 milliards, une performance en ligne avec les attentes.

Le groupe a précisé s'attendre à une croissance annuelle du bénéfice par action située dans le bas de la fourchette de 10% à 15%. Il a confirmé ses autres objectifs à moyen terme.

ABB a proposé un dividende de 0,70 franc suisse au titre de 2013 contre 0,68 franc il y a un an. (Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below