GB-Le fondateur de Morrison songe à céder le groupe-presse

mercredi 12 février 2014 14h32
 

LONDRES, 12 février (Reuters) - La famille fondatrice du numéro quatre britannique de la distribution Wim Morrison Supermarkets a contacté des groupes de capital-investissement afin de sonder leur intérêt pour un rachat du groupe et son retrait de la cote, rapporte mercredi l'agence Bloomberg.

La famille Morrison, qui détient environ 9,5% du capital du groupe, a notamment approché CVC Partners, Carlyle Group et Apax Partners. Ce dernier a toutefois décidé de ne pas donner suite, écrit l'agence de presse.

Le titre du groupe de supermarchés, dont le cours a perdu 18% au cours des six derniers mois, a gagné jusqu'à 5,4% à la Bourse de Londres en réaction à cette information. Vers 13h30 GMT, il n'avançait plus que de 0,63%, analystes et investisseurs doutant que l'opération réussisse.

Selon Bloomberg, Morrison n'est pour l'instant pas parvenu à trouver d'acquéreur, en raison notamment de l'ampleur d'un éventuel accord, potentiellement le plus important dans le secteur britannique de la vente au détail de ces sept dernières années.

L'agence précise qu'un rachat de Morrison et de ses quelque 400 magasins coûterait plus de 7 milliards de livres (8,5 milliards d'euros), un montant supérieur au rachat d'Alliance Boots en 2007. (James Davey, Nicolas Delame pour le service français, édité par Véronique Tison)