Heineken voit une reprise des ventes de bière dans les émergents

mercredi 12 février 2014 08h59
 

BRUXELLES, 12 février (Reuters) - Heineken a dit mercredi tabler sur une reprise de la croissance de son chiffre d'affaires en 2014, à la faveur de la hausse attendue des ventes de bières en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Le troisième brasseur mondial, qui outre sa marque éponyme détient notamment les marques Sol, Desperados et Strongbow, a précisé que l'année 2013 avait été difficile, avec notamment des points noirs en Europe de l'Est, en Amérique latine et en Afrique.

La société néerlandaise a précisé que son chiffre d'affaires n'avait augmenté que de 0,1% en 2013, une hausse des prix ayant tout juste compensé une baisse des volumes.

Pour l'année qui vient de commencer, Heineken a dit tabler sur une hausse de son chiffre d'affaires à périmètre comparable et hors effets de change.

'Il n'y pas eu de croissance l'an dernier, donc un peu de croissance c'est mieux. Je parlerai d'un optimisme très prudent après ce qui a été une très mauvaise année 2013", a déclaré Trevor Stirling, analyste chez Bernstein Research.

Heineken avait dit en octobre dernier anticiper un recul de son bénéfice net avant exceptionnels compris entre 0% et 5%. De fait, il s'est replié de 2%, à 1,585 milliard d'euros, un chiffre conforme au consensus.

Heineken a noté que la faiblesse des devises de certains pays émergents était susceptible d'affecter son chiffre d'affaires, qui a représenté 21,255 milliards d'euros en 2013. (Philip Blenkinsop, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)