TUI est plus confiant pour ses croisières

mercredi 12 février 2014 08h27
 

FRANCFORT, 12 février (Reuters) - TUI, qui a publié mercredi ses comptes trimestriels, s'est dit plus confiant pour sa filiale de croisières en difficulté Hapag-Lloyd.

Le groupe, actionnaire à hauteur de 55% de TUI Travel , le premier voyagiste européen, a fait état d'une perte d'exploitation inchangée de 140,6 millions d'euros au premier trimestre et d'un chiffre d'affaires en baisse de 2,9% à 3,4 milliards d'euros.

La perte de la division croisières, qui regroupe TUI Cruises et Hapag-Lloyd Cruises, s'est creusée à 16 millions d'euros contre 11 millions un an auparavant.

Le directeur général Friedrich Joussen veut réorienter Hapag-Lloyd Cruises vers les croisières de luxe et veut limiter les escales pour augmenter les rendements. Au premier trimestre, le rendement moyen par passager a diminué à 368 euros contre 373 euros et le coefficient d'occupation a diminué de 7 points à 60,8%.

"Nous avons amorcé le redressement en modifiant le management et je suis donc bien plus optimiste pour ce segment que je ne l'étais il y a un an", explique-t-il dans un communiqué.

TUI table toujours sur une croissance du C.A. de 2% à 4% cette année - clos fin septembre - et sur une hausse du résultat d'exploitation de 6% à 12%.

TUI Travel a publié la semaine dernière un perte d'exploitation en baisse au premier trimestre et dit que les réservations pour les vacances d'été étaient nombreuses. (Victoria Bryan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)