Crédit agricole entend faire la preuve de sa solidité

mercredi 5 février 2014 16h14
 

* Des médias ont récemment évoqué un manque de fonds propres

* La banque se "réserve le droit" d'engager des poursuites

PARIS, 5 février (Reuters) - Le Crédit agricole entend continuer à faire la preuve de sa solidité et de sa solvabilité, a déclaré mercredi Jean-Paul Chifflet, directeur général de Crédit agricole S.A., la structure cotée de la 'banque verte'.

"Dans son action quotidienne, le Crédit agricole continuera de faire la démonstration de sa solidité et de sa solvabilité", peut-on lire dans un communiqué.

"Au nom du groupe, je me réserve le droit d'attaquer devant les juridictions compétentes toute personne, toute organisation ou tout organe d'information qui nuirait à la réputation et aux intérêts du groupe en contribuant à propager le doute quant à la solidité de celui-ci", indique le dirigeant.

Des médias ont récemment rapporté que les fonds propres du Crédit agricole étaient insuffisants et que l'Etat français pourrait être amené à recapitaliser l'établissement, citant une étude de l'OCDE. L'organisation a par la suite pris ses distances avec l'étude en question.

Lundi soir, la présidente du Front national Marine Le Pen a affirmé au cours d'un débat télévisé avec le ministre de l'Economie Pierre Moscovici que le Crédit agricole se trouvait dans une situation très difficile.

Le ratio common equity tier one "fully loaded" Bâle III du groupe Crédit agricole - les régulateurs privilégient les données du groupe et non celles de la structure cotée - atteignait 10,5% fin septembre. La banque prévoit que celui-ci s'établisse à 11% au 1er janvier 2014, à 12% au 31 décembre 2014 et à 13% fin 2015.

A titre de comparaison, BNP Paribas a fait valoir en octobre que son ratio "common equity tier 1" sous Bâle III s'élevait à 10,8% au 30 septembre.   Suite...