Sandvik entrevoit une stabilisation après un T4 difficile

lundi 3 février 2014 09h05
 

STOCKHOLM, février (Reuters) - Sandvik, le fabricant suédois de machines-outils et d'équipements miniers, a fait état lundi d'une baisse plus forte que prévu de ses bénéfices au titre du quatrième trimestre tout en se montrant plus optimiste sur la demande dans le secteur minier.

Dans son communiqué de résultats, Sandvik note que la baisse de la demande dans l'industrie minière semble s'être stabilisée et il ajoute que ses annulations de commandes sont à un niveau normal.

Le groupe a réalisé au quatrième trimestre un bénéfice d'exploitation ajusté de 2,39 milliards de couronnes suédoises (272 millions d'euros), contre 3,06 milliards un an plus tôt.

Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un résultat de 2,74 milliards.

Le chiffre publié par Sandvik ne tient pas compte d'une charge pour restructuration déjà annoncée de 1,8 milliard de couronnes. Il intègre en revanche un effet de change négatif de l'ordre de 180 millions de couronnes.

Le carnet de commandes a diminué à 20,8 milliards de couronnes contre 21,1 milliards au quatrième trimestre 2012, dépassant de peu le consensus qui était à 20,7 milliards.

"Au quatrième trimestre, la situation du marché est restée au niveau de celle du trimestre précédent et la baisse spectaculaire de la demande semble enrayée", déclare dans le communiqué Olof Faxander, directeur général de Sandvik.

Dans la seule activité minière, les prises de commandes ont diminué de 8% sur un an et de 7% par rapport au troisième trimestre, mais le groupe a assuré que la demande se stabilisait même si les clients prenaient du temps pour acheter de nouveau.

Dans les premiers échanges à la Bourse de Stockholm, le titre Sandvik cédait 0,76% à 91,20 couronnes alors que l'indice regroupant les valeurs industrielles européennes prenait 0,4%. (Niklas Pollard et Johannes Hellstrom, Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)