Wall Street-Pendant l'orage, l'investissement continue

dimanche 2 février 2014 14h38
 

par Ryan Vlastelica

NEW YORK, 2 février (Reuters) - Les investisseurs rêvent peut-être de calme à Wall Street, après l'instabilité de cette semaine, mais ils risquent de déchanter car les raisons pour lesquelles le Dow Jones et le S&P-500 ont réalisé en janvier leur pire performance mensuelle depuis mai 2012 sont toujours présentes.

L'indice S&P-500 est en retrait de 3,6% sur son record de clôture et la Réserve fédérale a annoncé mercredi une nouvelle réduction de ses rachats d'actifs, autant de motifs de penser que la correction boursière risque de se poursuivre.

"De mauvaises nouvelles dans quelque région du monde que ce soit risquent de rendre le sentiment moins positif ailleurs. Il ne s'agit pas de contagion mais d'influence", dit John Chisholm (Acadian Asset Management). "Il y a pas mal d'instabilité à venir".

Plus de 80 sociétés de l'indice S&P-500 publieront leurs comptes la semaine prochaine mais ce qui préoccupe surtout les investisseurs ce sont les déconvenues des marchés émergents. Même si des pays comme la Turquie et l'Afrique du Sud ont pris des mesures pour stabiliser leur monnaie, les marchés continuent à ne pas voir les émergents d'un bon oeil.

L'indice de volatilité du CBOE, dit encore indice de la peur, a gagné 34,2% en janvier à 18,41, alors qu'il avait terminé 2013 à 13,72. Il reste toutefois au-dessous de sa moyenne de long terme de 20 et n'a pas dépassé 19 depuis octobre. Le mois de janvier s'est enfin soldé par une baisse de 5,3% pour le Dow, de 3,56% pour le S&P 500 et de 1,74% pour le Nasdaq, plus forte perte de ce dernier depuis octobre 2012.

INCIDENCES PEU CLAIRES

Quand les marchés émergents souffrent, Wall Street aussi mais moins si l'on en croit les analystes de Goldman Sachs qui écrivaient cette semaine que lorsque l'indice des marchés émergents de MSCI perdait au moins 5%, l'indice S&P-500 tendait à rétrograder de la moitié de ce pourcentage. L'indice MSCI a perdu 11% depuis un pic de 1.047,73 inscrit en octobre.   Suite...