LEAD 1-Amazon déçoit avec ses prévisions, le titre baisse

vendredi 31 janvier 2014 00h39
 

(Complété avec prévisions, cours en après-Bourse)

SEATTLE, 30 janvier (Reuters) - Amazon.com a publié jeudi un chiffre d'affaires un peu en-deçà des attentes pour le quatrième trimestre et n'exclut pas une perte sur les trois premiers mois de 2014, des annonces mal reçues à Wall Street où le titre perd 4% dans les transactions d'après-Bourse.

Le groupe américain, numéro un mondial du commerce en ligne mais qui investit lourdement dans son expansion à l'international et dans de nouveaux marchés comme l'informatique dématérialisée ("cloud"), prévoit pour le premier trimestre un résultat opérationnel compris entre une perte de 200 millions de dollars et un bénéfice d'autant, à comparer à un profit de 181 millions sur les trois premiers mois de 2013.

"La croissance du chiffre d'affaires ralentit et maintenant c'est davantage sur les résultats qu'ils sont attendus", commente Colin Gillis, analyste chez BGC Financial.

Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 25,6 milliards de dollars (18,9 milliards) sur le trimestre de Noël, en hausse de 20% sur un an mais inférieur au consensus qui était d'un peu plus de 26 milliards. Au troisième trimestre, la croissance avait atteint 24%.

La hausse a été de 26% en Amérique du Nord, à 15,3 milliards de dollars, à comparer à plus de 30% sur les deux trimestres précédents. Et à l'international, les ventes ont augmenté de 13% alors que les analystes espéraient une croissance de 14 ou 15%.

Pour le premier trimestre, Amazon anticipe un chiffre d'affaires compris entre 18,2 et 19,9 milliards de dollars, une prévision prudente au regard du consensus actuellement à 19,7 milliards.

Le bénéfice opérationnel a atteint 510 millions de dollars au quatrième trimestre, contre 405 millions un an plus tôt.

Dans les transactions d'après-Bourse, le titre recule de près de 4% à 388 dollars après une clôture en hausse de 4,9% à 403,01 dollars sur le Nasdaq. L'action avait initialement perdu plus de 10% à la publication des résultats peu après la clôture. (Bill Rigby, Véronique Tison pour le service français)