Europe-Le marché auto devrait arrêter de se contracter-ACEA

mardi 28 janvier 2014 19h23
 

BRUXELLES, 28 janvier (Reuters) - Les ventes de voitures neuves devraient augmenter de 2% cette année en Europe, une hausse qui mettra fin à six années de suite de contraction du marché automobile, a déclaré mardi l'Association des constructeurs européens d'automobiles (Acea), confortant ainsi l'opinion du nombre de dirigeants du secteur.

Les immatriculations de voitures neuves ont baissé de 1,7% dans l'Union européenne en 2013, pour tomber à 11,85 millions d'unités, un plus bas depuis 1995. Et cette année-là, l'UE ne comptait que 15 membres contre 28 aujourd'hui. (voir )

Ceci étant dit, à l'image du bond de 13,3% du marché automobile européen en décembre, 2013 a terminé sur une note positive, les quatre derniers mois de l'année s'était soldés par une hausse des ventes de voitures neuves.

Selon Philippe Varin, président de l'ACEA et P-DG de PSA Peugeot Citroën, la hausse du 1,4% du produit intérieur brut (PIB) de l'Union européenne attendue pour 2014 devrait se traduire par une progression de 2% du marché automobile de la région.

"Cela voudrait dire que nous serions autour ou juste au-dessus de la barre des 12 millions d'unités", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, rappelant que le marché automobile européen s'était rapproché des 16 millions de voitures neuves vendues en 2007.

Philippe Varin a dit tabler sur une reprise des marchés allemand et français après des replis de respectivement 4,2% et 5,7% en 2013.

Il a ajouté que la Grande-Bretagne, qui a largement fait mieux que les autres pays européens avec une hausse de 10,8% des ventes de voitures neuves en 2013, devrait continuer sur une tendance positive.

La production totale de véhicules est estimée à 16 millions d'unités pour 2013 contre 19,7 millions en 2007. (Philip Blenkinsop, Benoit Van Overstraeten pour le service français)