SKF observe des signes de reprise en Europe et aux Etats-Unis

mardi 28 janvier 2014 14h07
 

STOCKHOLM, 28 janvier (Reuters) - SKF, le premier producteur mondial de roulements à billes, a déclaré mardi s'attendre à une reprise de la demande au cours des prochains mois grâce à l'amélioration de la conjoncture en Europe et aux Etats-Unis, qui compense le ralentissement de certains marchés émergents.

Le groupe suédois, considéré comme un bon baromètre de l'activité industrielle globale en raison du nombre et de la diversité de ses clients, a vu le début de reprise du marché automobile soutenir la demande fin 2013.

Mais en Europe, où il réalise environ la moitié de son chiffre d'affaires, l'activité n'a que marginalement progressé et aux Etats-Unis, la reprise est jusqu'à présent restée hésitante.

SKF prévoit une légère hausse de la demande pour le premier trimestre de cette année grâce aux marchés européens et américains. Il anticipe parallèlement une légère baisse de la demande en Amérique latine et une stabilité en Asie.

Au quatrième trimestre, le groupe a réalisé un bénéfice d'exploitation ajusté en hausse, à 1,80 milliard de couronnes (204 millions d'euros) contre 1,52 milliard sur les trois derniers mois de 2012. Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un bénéfice de 1,92 milliard.

Le résultat publié exclut les éléments exceptionnels déjà annoncés, notamment une charge de trois milliards de couronnes destinée à couvrir une amende imposée à l'entreprise par la Commission européenne.

A la Bourse de Stockholm, l'action SKF gagnait 1,9% à 171,60 couronnes à 13h00 GMT alors que l'indice Stoxx européen des valeurs industrielles prenait 0,53%. (Niklas Pollard et Johannes Hellstrom; Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)