LEAD 1-Procter & Gamble soutenu par les émergents au T2

vendredi 24 janvier 2014 17h02
 

24 janvier (Reuters) - Procter & Gamble, le premier groupe mondial de produits de consommation courante, a publié vendredi un bénéfice trimestriel en baisse, son offensive commerciale sur les marchés émergents ayant pesé sur sa marge brute.

Le directeur financier du groupe américain, Jon Moeller, a déclaré aux journalistes lors d'une téléconférence que les ventes sur les marchés émergents avaient augmenté de 8% sur le trimestre, alors que les marchés développés affichent une croissance très faible.

"Il ne fait aucun doute que les marchés émergents sont l'avenir de P&G", a dit Matt McCormick, gérant de portefeuille de Bahl & Gaynor Investment Counsel, qui gère environ 11 milliards de dollars et est actionnaire de Procter & Gamble.

Jon Moeller a déclaré que les parts de marché du groupe restaient stables, dans les pays émergents comme dans les pays développés.

La marge brute globale du groupe a reculé de 0,9 point de pourcentage, à cause des investissements engagés sur les marchés émergents et de la stagnation des ventes de produits de beauté, les plus rentables.

P&G, qui possède entre autres les marques Pampers, Ariel et Gillette, a maintenu ses prévisions 2014. Il prévoit une hausse de 3% à 4% de son chiffre d'affaires organique (hors effets de change et changements de périmètre) et une progression de 5% à 7% de son résultat courant.

L'ACTION EN TÊTE DU DOW JONES

"Il est rassurant de constater qu'il est confiant dans sa capacité à atteindre les objectifs en dépit de faiblesses ponctuelles", commente John Faucher, analyste de JPMorgan, dans une note.   Suite...