Bull veut dégager une marge opérationnelle de 7% en 2017

lundi 20 janvier 2014 19h23
 

* Recentrage autour du 'cloud', du big data et de l'IoT

* Déploiement d'un nouveau plan d'économies

PARIS, 20 janvier (Reuters) - Bull veut porter sa marge opérationnelle à 7% d'ici à 2017 en se positionnant encore davantage sur les services aux entreprises en vue d'accompagner la demande croissante des segments du "big data", du "cloud computing" et de l'internet des objets.

Le groupe informatique, qui a dégagé une marge de 3,9% en 2012, a dévoilé lundi soir un plan stratégique, baptisé One Bull, qui prévoit un recentrage sur le cloud et le big data, un programme visant à générer 30 millions d'euros d'économies par an d'ici à 30 mois et une série d'initiatives pour favoriser, entre autres, la flexibilité du travail.

"Le coeur de métier devient l'intégration et la gestion des systèmes hautes performances et des solutions sécurisées de traitement et de valorisation des données informatiques qui sous-tendent les nouveaux usages", explique le spécialiste des supercalculateurs.

"L'amélioration progressive de la compétitivité de l'entreprise permettra de générer environ 200 millions d'euros de flux opérationnel de trésorerie cumulé sur la période (d'ici à 2017, NDLR), ajoute-t-il.

En plein essor, le "cloud" ("informatique en nuages") permet d'accéder à des ressources informatiques à distance et de manière sécurisée. Il offre ainsi de nouvelles solutions pour stocker en grande quantité des données ou utiliser un logiciel sans avoir besoin de l'installer sur son ordinateur individuel.

Ce marché en croissance, actuellement dominé par de grands groupes américains comme Amazon, Microsoft , Google ou encore Salesforce.com est jugé stratégique en France et au niveau européen.

A la Bourse de Paris, avant ces annonces, l'action Bull a clôturé à 3,65 euros (+1,67%). La capitalisation du groupe ressort à 442 millions d'euros.   Suite...