16 janvier 2014 / 23:04 / il y a 4 ans

LEAD 1-Intel déçoit avec ses prévisions, le titre baisse

* Le bénéfice par action manque le consensus d'un cent

* Prévision pour le T1 tout juste conforme aux attentes

* L'action baisse de 3,5% en après-Bourse

SAN FRANCISCO, 16 janvier (Reuters) - Intel a annoncé jeudi des résultats trimestriels en légère hausse mais inférieurs de peu au consensus des analystes et ses prévisions prudentes pour le trimestre en cours ont déçu, faisant baisser le titre dans les transactions d'après-Bourse.

Le géant des semi-conducteurs a fini le quatrième trimestre sur un bénéfice net de 2,6 milliards de dollars (1,91 milliard de dollars), soit 51 cents par action, contre 2,5 milliards (48 cents) un an plus tôt. Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice par action de 52 cents, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a atteint 13,8 milliards de dollars, contre 12,5 milliards au quatrième trimestre 2012, dépassant le consensus qui était de 13,72 milliards.

Pour le trimestre clos fin mars, traditionnellement creux, Intel prévoit un chiffre d'affaires de 12,8 milliards, avec une marge de 500 millions de dollars à la hausse ou à la baisse, alors que le consensus est actuellement de 12,79 milliards.

Le géant californien, dominateur sur les PC mais qui a raté le virage de l'informatique mobile, continue de pâtir de l'engouement pour les tablettes et les smartphones même s'il cherche à rattraper son retard dans ce domaine.

Intel a aussi parié sur le marché des serveurs, mais la hausse de seulement 8% de son chiffre d'affaires dans ce dernier segment a déçu les analystes.

Stacy Smith, le directeur financier du groupe, a imputé en partie ce chiffre aux querelles budgétaires à Washington qui ont entraîné une fermeture partielle des administrations fédérales pendant deux semaines en octobre.

Il a en revanche estimé qu'Intel pourrait trouver des relais de croissance dans de nouveaux produits tels que les PC avec écrans détachables.

Le marché mondial des PC traditionnels a reculé de 10% en 2013, sa plus forte baisse annuelle depuis que le cabinet d'études Gartner publie ses estimations.

La décision de Microsoft d'arrêter son système d'exploitation XP en avril prochain pousse certaines entreprises à renouveler l'équipement informatique de leurs salariés mais cela n'a eu qu'un impact mineur au quatrième trimestre, a précisé Stacy Smith.

"Encore une fois, Intel a déçu alors que les investisseurs espéraient une bonne surprise", commente Patrick Wang, analyste chez Evercore.

Dans les transactions d'après-Bourse, l'action cédait 3,5% après une clôture en repli de 0,49% sur le Nasdaq, à 26,54 dollars. (Noel Randewich, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below