Burberry - Ventes supérieures aux attentes pendant les fêtes

mercredi 15 janvier 2014 08h31
 

LONDRES, 15 janvier (Reuters) - Burberry a fait état mercredi d'une hausse de 14% de ses revenus tirés des ventes au détail pendant le trimestre contenant la cruciale période des fêtes de fin d'année, ce qui n'a pas empêché le groupe de luxe britannique de mettre en garde contre un possible effet de change négatif au second semestre.

L'entreprise créée il y a 158 ans et rendue célèbre par ses trench-coats a enregistré sur les trois mois au 31 décembre 2013 - le troisième de son exercice 2013-2014 - des revenus de 528 millions de livres (635 millions d'euros), contre 464 millions il y a un an et une prévision moyenne des analystes financiers interrogés par Reuters de 520 millions.

Sur le premier semestre de l'exercice, les revenus tirés des ventes au détail avaient augmenté de 17%. (voir )

La croissance des ventes à magasins constants a été de 12% contre +13% sur les six premiers mois de l'exercice.

"L'environnement macro-économique reste incertain, mais nous restons convaincus que notre stratégie, qui a déjà apporté les preuves de sa pertinence, continuera de générer sur le long terme de la valeur pour les actionnaires", a ajouté Burberry, précisant que ses prévisions annuelles en matière de ventes restaient inchangées. (James Davey, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)