LEAD 1-Kingfisher pessimiste pour le marché français en 2014

jeudi 28 novembre 2013 12h56
 

(Actualisé avec des détails)

LONDRES, 28 novembre (Reuters) - Kingfisher a livré jeudi des perspectives de croissance contrastées en 2014 pour la Grande-Bretagne et la France, publiant un bénéfice trimestriel dans le bas des estimations et invoquant pour l'expliquer un marché français particulièrement difficile.

L'action, qui a perdu jusqu'à 6,6% en matinée, cédait encore 5,25% à 375,11 pence à la mi-journée, le leader européen du bricolage et troisième mondial ayant dit qu'il n'y avait aucun signe évident d'une amélioration prochaine de la confiance du consommateur en France, son marché le plus rentable où il gère les enseignes Castorama et Brico Dépôt.

Le directeur général Ian Cheshire a dit qu'il y avait un contraste frappant entre les perspectives de la Grande-Bretagne et de la France, avec un taux de chômage de 7,6% chez la première quand il dépasse 11% chez la seconde et un marché immobilier en croissance dans le premier cas, en déclin dans le second.

"On a le sentiment que ça ira mieux (en Grande-Bretagne) l'an prochain, ce qui n'est pas le cas pour la France", a-t-il déclaré à la presse.

Les analystes de Cantor Fitzgerald ont ramené leur prévision du bénéfice imposable 2013-2014 de 755 à 745 millions de livres (896 millions d'euros) et abaissé également celle de l'exercice suivant dans la même proportion, ne percevant que peu de possibilité d'accroître le bénéfice et la marge en France.

Kingfisher, propriétaire également des chaînes de magasins B&Q et Screwfix en Grande-Bretagne, a dégagé un bénéfice de 271 millions de livres (325 millions d'euros) sur les 13 semaines au 2 novembre, période correspondant à son troisième trimestre fiscal. Il est en hausse de 1,7% à taux de change constant.

Les estimations des analystes s'échelonnaient entre 271 et 285 millions de livres, donnant un consensus de 280 millions.

Le chiffre d'affaires trimestriel a augmenté de 8% à 2,92 milliards de livres, la croissance atteignant 1,4% pour les magasins ouverts depuis au moins un an.   Suite...