Kingfisher reste prudent, notamment sur le marché français

jeudi 28 novembre 2013 08h32
 

LONDRES, 28 novembre (Reuters) - Le groupe britannique Kingfisher, numéro un européen des magasins de bricolage, a publié jeudi un bénéfice trimestriel dans le bas des estimations et souligné que ses marchés restaient difficiles, particulièrement en France.

Il explique n'avoir observé aucun signe d'amélioration imminente de la confiance des ménages en France, son marché le plus rentable, sur lequel il possède les enseignes Castorama et Brico Dépôt.

Kingfisher, qui détient aussi les chaînes de magasins B&Q et Screwfix en Grande-Bretagne, a réalisé un bénéfice de 271 millions de livres (325 millions d'euros) sur les 13 semaines au 2 novembre, période correspondant à son troisième trimestre fiscal.

Les estimations des analystes s'échelonnaient entre 271 et 285 millions de livres, donnant un consensus de 280 millions. Sur la période correspondante de l'an dernier, le groupe avait dégagé un résultat de 257 millions.

Les ventes trimestrielles ont augmenté de 8% à 2,92 milliards de livres, la croissance atteignant 1,4% pour les magasins ouverts depuis au moins un an. (James Davey, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)