LEAD 1-Rexel vise une marge d'Ebita ajusté de 6,5% d'ici 3-5 ans

mardi 26 novembre 2013 08h13
 

PARIS, 26 novembre (Reuters) - Rexel a annoncé mardi viser une marge d'Ebita ajusté d'environ 6,5% à moyen terme (trois à cinq ans) et vouloir consacrer environ 500 millions d'euros par an aux acquisitions, qui devraient générer en moyenne une hausse de 3% à 5% de son chiffre d'affaires annuel.

Dans un communiqué diffusé à l'occasion d'une journée investisseurs, le groupe spécialisé dans la distribution de matériel électrique a précisé qu'il prévoyait de dégager un flux de trésorerie disponible représentant avant intérêts et impôts au moins 75% de l'Ebitda et représentant après intérêts et impôts environ 40% de l'Ebitda.

Le groupe a déclaré qu'il serait ainsi en mesure de réaliser de nouvelles acquisitions et de maintenir une politique de dividende "attractive", avec la distribution à ses actionnaires d'au moins 40% du résultat net récurrent.

Rexel réaffirme également son engagement à maintenir un ratio de dette financière nette rapportée à l'Ebitda n'excédant pas trois fois.

Le groupe avait annoncé le mois dernier avoir dégagé au troisième trimestre une marge opérationnelle avant intérêts, impôt et amortissement (Ebita ajusté) de 5,5% (contre 5,6% un an plus tôt) et attendre une marge comprise entre 5,5% et 5,6% sur l'année.

Rexel, qui entend enregistrer une croissance organique de ses ventes supérieure à celle des marchés où il est présent, a annoncé également avoir réalisé deux acquisitions ciblées : le distributeur thaïlandais de matériel électrique Quality Trading et l'éditeur français de logiciels professionnels Esabora.

Le titre Rexel a progressé de 20% depuis le début de l'année, portant sa capitalisation boursière à quelque 5,3 milliards d'euros.

* Le communiqué :

link.reuters.com/geb94v (Jean-Michel Bélot, édité par Dominique Rodriguez)