PSA étudie différentes options au sujet de Dongfeng-presse

samedi 23 novembre 2013 01h59
 

FRANCFORT, 23 novembre (Reuters) - PSA Peugeot Citroën étudie actuellement différents moyens de se rapprocher de son partenaire chinois Dongfeng, dit Philippe Varin, président du directoire du constructeur français, dans le numéro de samedi du quotidien allemand Die Welt.

Le Monde a rapporté mercredi que PSA voulait lancer une augmentation de capital de quatre milliards d'euros souscrite à parité par Dongfeng et l'Etat français. Le constructeur français s'est pour le moment abstenu de commenter toute question liée aux négociations avec Dongfeng.

"Un approfondissement du partenariat, c'est une idée qui a un sens", a déclaré Philippe Varin à Die Welt. "Je n'exclus rien."

Sur la question d'une participation à une augmentation de capital de Dongfeng, avec lequel PSA forme la coentreprise chinoise DPCA, il a prévenu qu'il ne fallait pas "mettre la charrue avant les boeufs".

"D'abord, il faut définir les bons projets industriels, ensuite on se préoccupe des financements nécessaires", a-t-il précisé.

L'avenir du constructeur automobile français est au centre des préoccupations depuis qu'il s'est retrouvé en grande difficulté financière fin 2011 en raison de sa forte exposition à un marché européen en berne. En octobre, PSA a encore vu ses ventes reculer de 0,7% en Europe contre une progression de 4,6% pour l'ensemble du marché européen. (Maria Sheahan; Julien Dury pour le service français)