Face aux coupes budgétaires, Lockheed supprime 4.000 postes

jeudi 14 novembre 2013 17h16
 

14 novembre (Reuters) - Lockheed Martin a annoncé jeudi qu'il allait supprimer 4.000 postes, soit plus de 3% de ses effectifs globaux, afin de faire face à la baisse des dépenses militaires aux Etats-Unis.

Le premier fournisseur du Pentagone mettra un terme d'ici la mi-2015 à ses activités à Akron dans l'Ohio, à Newtown en Pennsylvanie, à Goodyear en Arizona et à Horizon City au Texas.

Il a précisé que ces fermetures de sites se traduiraient par 2.000 suppressions de postes, auxquelles s'ajouteraient des "initiatives d'efficacité opérationnelle" portant sur 2.000 postes supplémentaires d'ici fin 2014.

Lockheed Martin a vendu des actifs non stratégiques et supprimé 30.000 emplois dans le monde depuis 2008 en raison de la baisse des crédits alloués à la Défense américaine, ramenant ses effectifs à 116.000 personnes.

Le Pentagone doit réaliser des économies de 500 milliards de dollars sur la décennie, en plus des réductions de 487 milliards déjà entamées, avait rappelé en juillet le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel. (Karen Jacobs, Constance De Cambiaire pour le service français)