November 14, 2013 / 3:53 PM / 4 years ago

LEAD 1-Face aux inquiétudes, Burberry renforce sa direction

3 MINUTES DE LECTURE

* Bailey, futur DG, annonce une nouvelle structure de direction

* Son collaborateur Luc Goidadin nommé directeur du style

* Inquiétude sur la charge sur Bailey, déjà directeur artistique

* L'action en hausse de plus de 1,5% en fin de séance (Actualisé avec annonce de la création d'un nouveau poste)

LONDRES, 14 novembre (Reuters) - Burberry a annoncé jeudi la création d'un poste de "directeur du style" ("chief design officer"), afin d'apaiser les inquiétudes liées à la charge de travail qui pésera sur son futur directeur général, Christopher Bailey, déjà directeur artistique du groupe britannique de luxe.

Depuis l'annonce le mois dernier du départ de l'actuelle directrice générale, Angela Ahrendts, d'ici la mi-2014 après son recrutement par Apple, l'action du groupe a perdu 6%. Jeudi, vers 15h30 GMT, elle gagnait 1,78% à 1.488 pence.

Même si Chris Bailey a joué un rôle important au côté d'Angela Ahrendts, qui a restauré l'image de marque de Burberrry et doublé son chiffre d'affaires, certains analystes jugent qu'il manque d'expérience pour assumer la direction groupe.

Le futur directeur général, âgé de 42 ans, a annoncé jeudi que Luc Goidadin, l'un de ses proches collaborateurs, occuperait le poste nouvellement créé de directeur du style et que d'autres cadres dirigeants assumeraient de nouvelles responsabilités.

Le groupe a auparavant fait état de résultats à peu près stables pour les six mois au 30 septembre, mais avec un chiffre d'affaires qui a dépassé le cap du milliard de livres pour la première fois dans l'histoire du groupe de luxe.

L'entreprise créée il y a 157 ans et rendue célèbre par ses trench-coats a réalisé sur le semestre un bénéfice avant impôts et éléments exceptionnels de 174 millions de livres (206 millions d'euros) contre 173 millions un an plus tôt.

Le mois dernier, Burberry avait dit prévoir un résultat du même ordre que celui du semestre équivalent de 2012.

Le chiffre d'affaires a progressé de 17% à 1,03 milliard de livres, avec une hausse de 17% des ventes au détail, à 694 millions de livres, comme annoncé précédemment. (James Davey; Véronique Tison et Julien Dury pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below