Orange voit un fort potentiel en Irak avec la 3G

mardi 12 novembre 2013 14h21
 

LE CAP, 12 novembre (Reuters) - Orange s'attend à une forte croissance en Irak, où le groupe français, actionnaire à hauteur de 20% de l'opérateur mobile local Korek, s'apprête à lancer l'an prochain la 3G.

Les Irakiens, au nombre de 33 millions, sont 78% à être équipés de téléphones mobiles, soit un taux de pénétration relativement élevé, mais seulement 2% ont accès au haut débit, selon des analystes.

La plupart dépendent de services de deuxième génération qui ne permettent qu'une connectivité basique sur les téléphones, alors même que l'accès à internet par ligne fixe est coûteux et peu fiable.

"Nous venons d'atteindre le cap des cinq millions de clients (en Irak) il y a deux semaines, notre activité est donc en plein essor et nous préparons maintenant la prochaine étape qui sera la licence 3G", a déclaré à Reuters Marc Rennard, directeur exécutif d'Orange pour l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie.

"Cela dépend du gouvernement et des autorités de réglementation mais nous espérons que ce sera au début 2014", a-t-il ajouté en marge d'une conférence sur les télécommunications en Afrique organisée au Cap.

"Pour envoyer un mail ou une photo, pour être connecté à Facebook ou Google, pour utiliser toutes les applications, il faut au moins la 3G", a-t-il ajouté.

"Nous ne souhaitons pas publier nos objectifs pour l'an prochain ou l'année suivante, mais il reste de la marge pour une énorme croissance en Irak en termes de clients et aussi de revenus", a-t-il noté.

Orange, entré au capital de Korek il y a deux ans, a des filiales dans une vingtaine de pays du Moyen-Orient et d'Afrique. En janvier, l'opérateur français avait dit viser un doublement de son chiffre d'affaires annuel dans les pays émergents à sept milliards d'euros d'ici 2015. (voir: )

Marc Rennard s'est aussi montré enthousiaste quant aux perspectives de la République démocratique du Congo, où Orange a acquis l'opérateur local CCT et déployé des infrastructures 3G.

"A l'avenir, si on se projette dix ans en avant, ce sera probablement l'un des plus importants pays pour le groupe Orange. Ce sera proche de l'Egypte", a-t-il dit. Orange compte environ 32 millions de clients en Egypte. (Wendell Roelf, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)