Bourse-Steria rebondit, les perspectives bonnes malgré la France

lundi 11 novembre 2013 10h59
 

PARIS, 11 novembre (Reuters) - L'action Steria signe lundi matin la plus forte hausse de l'indice SBF 120 dans des volumes étoffés à la Bourse de Paris, le titre du groupe de services informatiques reprenant des couleurs après sa baisse jugée excessive vendredi suite à la dégradation par S&P de la note de la France.

A 10h48, le titre, qui avait perdu plus de 4% vendredi, gagne 4,45% à 15,01 euros dans des volumes représentant déjà l'équivalent (105%) de ceux réalisés en moyenne au cours d'une séance complète sur les trois derniers mois. Au même instant, l'indice SBF 120 progresse de 0,14% dans des volumes représentant 16% de leur moyenne quotidienne habituelle.

"Le titre avait perdu du terrain vendredi à cause des inquiétudes suscitées par la décision de S&P de dégrader la note de la France alors que 40% du chiffre d'affaires du groupe est réalisé avec le secteur public", commente un analyste.

Standard & Poor's, qui avait été la première agence à priver la France de son triple A en janvier 2012, a abaissé sa note à long terme de "AA+" à "AA". (voir )

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Steria pour un commentaire.

"Le titre rebondit après sa baisse de vendredi qui avait été un peu exagérée, d'autant que les perspectives du groupe sont plutôt encourageantes depuis le contrat avec le Royaume-Uni", observe un vendeur actions en poste à Paris.

Steria avait annoncé au début du mois avoir remporté un contrat, estimé à plus d'un milliard de livres (1,2 milliard d'euros) sur 10 ans, dans le cadre du plan de réforme de la fonction publique britannique, ce qui avait fait bondir la valeur de 11,6% en quatre séances en Bourse.

Steria a enregistré en 2012 un chiffre d'affaires de 1,827 milliard d'euros dont le tiers a été réalisé en France et 39% dans le secteur public. (Alexandre Boksenbaum-Granier)