LEAD 1-ING pourrait finaliser sa restructuration en avance

mercredi 6 novembre 2013 13h32
 

* Bénéfice inattendu au T3

* Le titre gagne près de 5% (Actualisé avec cours de Bourse, contexte)

par Sara Webb

AMSTERDAM, 6 novembre (Reuters) - ING a annoncé mercredi avoir, contre toute attente, dégagé un résultat net positif sur le troisième trimestre 2013 et le bancassureur néerlandais a également dit que son programme de restructuration serait finalisé d'ici la fin de 2016, soit deux ans plus tôt que prévu.

Le groupe, qui avait reçu un total de 10 milliards d'euros d'aides publiques au plus fort de la crise financière de 2007-2009, a confirmé le remboursement d'une tranche de 1,125 milliard d'euros à l'Etat néerlandais, portant le total des sommes reversées aux pouvoirs publics à 11,3 milliards. (voir )

Le cas échéant, ING pourrait donc être l'une des premières victimes bancaires européennes de la crise financière de 2007-2009 à tourner la page d'un programme d'aides publiques.

Etre totalement libéré de toute influence de l'Etat est vu comme une étape importante pour ING, puisque cela lèvera un interdit imposé par la Commission européenne de procéder à des acquisitions et que cela donnera à l'établissement une plus grande flexibilité en matière de fixation de ses tarifs.

Vers 12h30 GMT, le titre ING avançait de 4,88%, à 9,73 euros, affichant l'une des plus fortes hausses de l'indice Euro Stoxx 600. De son côté, l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes gagnait 0,75%.

La plupart des banques américaines ont remboursé très vite les aides publiques perçues lors de la crise, mais en Europe les établissements semblent mettre des années à pouvoir se passer totalement du soutien des Etats.   Suite...