Bénéfice semestriel en baisse pour Marks & Spencer

mardi 5 novembre 2013 08h45
 

LONDRES, 5 novembre (Reuters) - Le distributeur britannique Marks & Spencer a annoncé mardi un bénéfice semestriel en baisse avec un recul, pour le neuvième trimestre consécutif, de ses ventes de vêtements à périmètre comparable.

Dans les magasins ouverts depuis plus d'un an, les ventes de la division "General Merchandise" - c'est-à-dire hors alimentation - ont diminué de 1,3% pendant les 13 semaines au 28 septembre, deuxième trimestre de l'exercice décalé de M&S, ce qui signifie que le lancement de la nouvelle collection vestimentaire n'a que ralenti le rythme de déclin.

Les ventes à périmètre comparable avaient reculé de 1,6% au premier trimestre clos fin juin et les analystes prévoyaient un recul compris entre 0,4% et 2,5% pour la période écoulée.

La division d'alimentation, qui représente plus du chiffre d'affaires de M&S, s'est mieux comportée avec une croissance de 3,2% de ses ventes à magasins comparables, un chiffre vers le haut des estimations des analystes.

Le bénéfice du premier semestre, hors impôts et éléments exceptionnels, s'est établi à 261,6 millions de livres (309 millions d'euros), en baisse par rapport aux 287,3 millions de mars-septembre 2012 mais conforme aux attentes du marché.

Marks & Spencer a ajouté que ses prévisions pour l'ensemble de l'année étaient inchangées.

Le groupe fondé il y a 129 ans possède aujourd'hui près de 770 magasins au Royaume-Uni, où se pressent 21 millions de clients chaque semaine. Son action a clôturé lundi à 487,1 pence, un cours qui lui confère une valorisation de 7,85 milliards de livres.

M&S a annoncé maintenir son dividende intérimaire à 6,2p. (James Davey, Véronique Tison pour le service français)