LEAD 1-HSBC coopère avec la FCA sur les changes, le profit monte

lundi 4 novembre 2013 10h58
 

LONDRES, 4 novembre (Reuters) - HSBC a confirmé à son tour lundi participer à l'enquête en cours sur les soupçons de manipulation du marché mondial des changes et a fait état d'une hausse de 10% de ses bénéfices au troisième trimestre, grâce aux réductions de coûts.

La banque a précisé qu'elle coopérait avec la Financial Conduct Authority (FCA) britannique et les autorités d'autres pays, qui mènent des investigations sur les pratiques de plusieurs institutions financières en matière de transactions sur le marché des changes.

Plusieurs concurrents du groupe, parmi lesquels Barclays , Deutsche Bank et JPMorgan ont déclaré la semaine dernière coopérer eux aussi aux enquêtes sur les soupçons d'entente sur ce marché qui représente un volume de transactions estimé à 5.300 milliards de dollars par jour.

Le groupe a précisé n'avoir suspendu aucun de ses salariés dans le cadre de ce dossier.

"Nous n'avons suspendu personne. Nous en sommes au tout début et les noms qui ont été donnés jusqu'à présent ne travaillent plus pour nous", a déclaré le directeur général Stuart Gulliver, lors d'une téléconférence avec des journalistes.

L'an dernier, HSBC s'est vu infliger une amende de 1,9 milliard de dollars pour des carences en matière de lutte anti-blanchiment au Mexique et dans d'autres pays.

Sur le trimestre juillet-septembre, le bénéfice imposable courant de HSBC a progressé de 10% à 5,1 milliards de dollars (3,8 milliards d'euros), à comparer à un résultat retraité de 4,6 milliards un an plus tôt.

Le résultat tient compte d'une réévaluation de la dette du groupe.

La hausse, conforme aux attentes des analystes, inclut une diminution de 700 millions de dollars des dépenses d'exploitation, à 9,6 milliards de dollars, mais HSBC précise que celle-ci s'explique par l'absence d'éléments exceptionnels l'an dernier.

Les coûts courants ont augmenté d'une année sur l'autre en raison d'investissements, de la hausse des salaires et de celles des coûts liés au cadre réglementaire.

A la Bourse de Londres, l'action HSBC gagnait 1,9% à 700,65 pence à 9h49 GMT, l'une des plus fortes hausses de l'indice FTSE , qui prenait alors 0,39%. L'indice Stoxx 600 européen des banques progressait de 0,12% au même moment. (Steve Slater, Véronique Tison et Marc Angrand pour le service français)