4 novembre 2013 / 08:15 / dans 4 ans

LEAD 1-Ryanair réduit encore ses prévisions, le titre chute

* Bénéfice annuel prévu autour de E510 mlns au lieu de 570 mlns

* Pressions sur les prix pendant les mois d‘hiver

* Tous les sièges désormais attribués

* Le titre perd plus de 10% en Bourse

par Conor Humphries

DUBLIN, 4 novembre (Reuters) - Le bénéfice annuel de Ryanair devrait baisser pour la première fois en cinq ans du fait de la concurrence qui fera baisser les prix d‘environ 10% pendant les mois d‘hiver, a annoncé lundi la première compagnie aérienne européenne.

Deux mois après avoir émis son premier avertissement sur résultats depuis dix ans, le transporteur irlandais a de nouveau réduit ses prévisions pour son exercice décalé clos fin mars 2014, tablant désormais sur un bénéfice d‘environ 510 millions d‘euros au lieu de 570 millions.

Le nombre de passagers est stable et les dépenses à bord continuent de croître mais les clients ne réservent que des billets à très bas prix, a expliqué le directeur financier Howard Millar.

“Au niveau macro en Europe les signaux sont passés au vert, mais au niveau micro les choses ne s‘améliorent pas autant qu‘on pourrait le croire”, a-t-il dit à Reuters.

Ces mauvais chiffres coïncident avec les efforts de la compagnie irlandaise pour attirer des clients “premium” de ses concurrentes easyJet et Norwegian.

BÉNÉFICE SEMESTRIEL EN HAUSSE DE 1%

Ryanair fait évoluer son modèle et vient d‘annoncer que désormais tous les sièges seraient attribués dans ses avions, mettant ainsi fin à la ruée des clients vers les meilleures places. Mais la direction a reconnu que les derniers changements, parmi lesquels également une réduction de certains suppléments pour bagages, n‘auraient pas d‘impact significatif sur les résultats de l‘exercice en cours.

“Ce ne sont pas des effets instantanés”, a déclaré Howard Millar en expliquant que l‘impact ne se ferait pas sentir avant 12-18 mois.

Sur les six mois à fin septembre, Ryanair a réalisé un bénéfice en hausse de 1% à 602 millions d‘euros, à peu près conforme au consensus qui était de 605 millions, la baisse moyenne de 2% du prix des billets ayant été compensée par une augmentation de 22% des suppléments.

“La poursuite des pressions sur les tarifs et les rendements fait que le résultat de l‘ensemble de l‘année sera plus bas que ce qui avait été précédemment anticipé”, déclare le directeur général Michael O‘Leary dans le communiqué de résultats.

En septembre déjà, Ryanair avait averti que son bénéfice se situerait vers le bas de la fourchette de 570-600 millions d‘euros qu‘il visait initialement. Cette fourchette a été ramenée lundi à 500-520 millions d‘euros, ce qui marquerait la première baisse du résultat annuel depuis 2009.

En 2012/2013, la compagnie avait réalisé un bénéfice de 569 millions d‘euros.

A la Bourse de Dublin, l‘action Ryanair a ouvert en baisse de 6,72% à 5,69 euros après l‘annonce des nouveaux objectifs et elle a rapidement accentué son recul à plus de 10%.

Le titre restait sur un dernier cours de 6,10 euros vendredi, en recul de 10% par rapport au “profit warning” du 4 septembre mais en hausse de 29% tout de même sur l‘année.

A titre de comparaison, l‘indice sectoriel ThomsonReuters des compagnies aériennes de l‘UE affiche un gain de 33% cette année. (Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below