October 31, 2013 / 12:07 PM / 4 years ago

LEAD 1-AstraZeneca-Recul du bénéfice,nouveau directeur financier

4 MINUTES DE LECTURE

* Marc Dunoyer remplace Simon Lowth à la direction financière

* C.A. du T3 en baisse de 6% à 6,25 milliards de dollars

* Bénéfice courant par action à $1,21 (consensus $1,22)

* L'action perd 1,8% à Londres (Actualisé avec détails sur le directeur financier et les résultats)

par Ben Hirschler

LONDRES, 31 octobre (Reuters) - AstraZeneca a promu le Français Marc Dunoyer au poste de directeur financier jeudi, comblant un vide au sein de son équipe dirigeante dans un contexte de baisse des ventes et des bénéfices.

Marc Dunoyer, 61 ans, un transfuge de GlaxoSmithKline qui a rejoint le groupe en juin et qui était chargé actuellement de la stratégie de développement des produits, remplacera Simon Lowth, dont le départ avait déjà été annoncé.

Confronté à la concurrence des produits génériques, AstraZeneca a vu son chiffre d'affaires et son résultat continuer à baisser au troisième trimestre, un recul qui souligne l'enjeu auquel est confronté son directeur général Pascal Soriot, lui aussi de nationalité française et en poste depuis un peu plus d'un an.

Simon Lowth est respecté dans le secteur et la nomination de Marc Dunoyer, qui n'a pas d'expérience directe récente dans la gestion financière, pourrait inquiéter certains investisseurs.

"Les actionnaires d'AstraZeneca, très focalisés sur les résultats, devraient être préoccupés par la nouvelle de la nomination de Dunoyer", dit l'analyste de Citi Andrew Baum.

"Même si c'est un dirigeant d'entreprise doué et expérimenté, les investisseurs pourraient voir, selon nous, un risque accru pour le BPA à court terme et pour l'engagement d'AstraZeneca à maintenir un dividende stable, avec la possibilité d'une augmentation des investissements internes ou une propension plus forte aux fusions et acquisitions."

L'action recule de 1,8% vers 11h30 GMT alors que l'indice européen des valeurs pharmaceutique perd 0,13%.

Le chiffre d'affaires du deuxième groupe pharmaceutique britannique a reculé de 6% à 6,25 milliards de dollars (4,56 milliards d'euros) au troisième trimestre, affecté par l'arrivée à expiration de plusieurs brevets, y compris de son médicament phare contre le cholestérol, Crestor, sur certains marchés.

Son bénéfice par action (BPA) courant, qui exclut certains éléments comptables, a chuté de 28% à 1,21 dollar. Globalement, ce résultat courant a atteint 2,03 milliards de dollars.

Les analystes financiers attendaient 1,22 dollar de BPA et un chiffre d'affaires de 6,44 milliards, selon Thomson Reuters.

Le groupe a confirmé son objectif de baisse de 5% à 10% de son chiffre d'affaires 2013, avec un recul sensiblement plus important de ses résultats en raison de l'augmentation des coûts de recherche et de marketing.

En Chine, où l'activité du groupe a été affectée par le déstockage et une politique de lutte contre la corruption, la croissante de ses ventes de médicaments a ralenti à 13%, contre 21% au deuxième trimestre.

AstraZeneca a néanmoins bien moins souffert sur le marché chinois que son compatriote GlaxoSmithKline, au coeur du scandale de corruption en Chine, dont les ventes ont chuté de 61% au troisième trimestre dans le pays. (voir ) (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below