Air France-KLM prêt à aider Alitalia ou à passer son tour-PDG

jeudi 31 octobre 2013 11h54
 

PARIS, 31 octobre (Reuters) - Air France-KLM est prêt à aider Alitalia à des conditions très strictes, mais ne participera pas à l'augmentation de capital si ces conditions ne sont pas satisfaites, a réaffirmé jeudi Alexandre de Juniac, PDG du groupe franco-néerlandais.

"Nous avons toujours dit que nous étions un partenaire loyal et sérieux d'Alitalia", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse sur les résultats du troisième trimestre.

"Nous aiderons Alitalia à des conditions très strictes d'un point de vue industriel, social et financier", a-t-il ajouté, disant notamment souhaiter une réduction du réseau moyen-courrier et une stabilisation du long-courrier.

Air France-KLM, actionnaire d'Alitalia, a voté à la mi-octobre en faveur d'une augmentation de capital de 300 millions d'euros pour sortir la compagnie italienne de l'ornière, mais a jusqu'à la mi-novembre pour décider d'y participer ou pas.

"Nous envisagerons d'y participer si les conditions sont satisfaites. Si elles ne sont pas remplies, nous n'envisagerons pas de participation", a ajouté Alexandre de Juniac.

Il a dit regretter de ne pas avoir été davantage associé aux négociations avec les créanciers d'Alitalia. (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)