TomTom bat le consensus au T3 grâce à ses nouveaux gadgets

mercredi 30 octobre 2013 13h09
 

AMSTERDAM, 30 octobre (Reuters) - TomTom a revu à la hausse ses prévisions pour 2013 après avoir fait état d'un bénéfice supérieur aux attentes au troisième trimestre, dopé par la forte demande de ses nouveaux gadgets comme les montres équipées de GPS pour les sportifs.

Le groupe néerlandais table désormais sur un chiffre d'affaires dans le haut de la fourchette de 900-950 millions d'euros qu'il avait annoncée en février.

Il anticipe par ailleurs un bénéfice par action ajusté d'environ 0,25 euro, après avoir atteint son objectif initial de 0,20 euro sur les neufs premiers mois de l'année.

A la Bourse d'Amsterdam, l'action TomTom gagne 4,95% à 6,197 euros vers 11h30 GMT après l'annonce de ces résultats.

Le premier fabricant européen de GPS a fait état d'un bénéfice net en baisse de 49% par rapport à l'année dernière, à 11 millions d'euros au troisième trimestre. Il reste toutefois largement supérieur aux attentes des analystes interrogés par Reuters, qui tablaient en moyenne sur 6,02 millions d'euros.

De son côté, le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 11% à 244 millions d'euros, contre 245 millions attendu en moyenne par les analystes.

Pourtant, TomTom a vu ses résultats s'améliorer sur le marché européen comme en Allemagne et en Grande-Bretagne où la confiance des consommateurs dans la marque est forte, a expliqué Harold Goddijn, directeur général du groupe.

Son principal concurrent, le fabricant américain de GPS Garmin a également annoncé mercredi des résultats supérieurs au consensus au titre du troisième trimestre, tirés par la bonne performance de ses activités dans les segments du fitness et de l'aviation.

Le groupe a fait état d'un bénéfice net de 187,6 millions de dollars, soit 96 cents par action, contre 140,3 millions (72 cents par action) un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels le bénéfice par action a atteint 69 cents, dix de plus que le consensus. (Sara Webb, avec Neha Alawadhi à Bangalore, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Véronique Tison)