30 octobre 2013 / 07:45 / il y a 4 ans

LEAD 2-Sanofi-Chine et Brésil pèsent, mais la croissance arrive

* CA en recul de 6,7% au T3, +0,6% en organique

* BPA 2013 désormais attendu en baisse d‘environ 10%

* Les ventes en Chine à +5% au T3, après +15,3% au T2

* Le DG confiant dans le retour à la croissance des ventes au T4

* L‘action grimpe (Actualisé avec cours de Bourse et commentaires d‘analystes)

par Noëlle Mennella

PARIS, 30 octobre (Reuters) - Sanofi a pour la deuxième fois en trois mois abaissé mercredi son objectif de bénéfice par action pour 2013 mais le groupe pharmaceutique, qui en a maintenant fini avec les pertes d‘exclusivité de ses grands produits historiques, pense que ses ventes renoueront avec la croissance dès cette fin d‘année.

Les ventes de Sanofi ont été affaiblies au troisième trimestre par les enquêtes lancées cet été en Chine contre des laboratoires étrangers soupçonnés de corruption et par la dégradation de ses activités au Brésil, que n‘ont pu compenser les bonnes performances de sa division diabète.

Le groupe prévient que son bénéfice net par action est désormais attendu en baisse d‘environ 10% alors qu‘il tablait jusqu‘à présent sur un recul de 7% à 10% par rapport à 2012 à taux de change constant. Cette prévision avait déjà été abaissée au début août par rapport à la stabilité voire la baisse de 5% pronostiquée en février.

Sanofi estime néanmoins que ses résultats du troisième trimestre marquent un point d‘inflexion car l‘impact de la perte d‘exclusivité de plusieurs de ses “blockbusters” s‘est terminée en août.

Son directeur général Christopher Viehbacher, lors d‘une conférence de presse téléphonique, s‘est dit “confiant dans le retour à la croissance au quatrième trimestre”.

La Bourse accorde du crédit à ces propos encourageants : en baisse de plus de 2% en tout début de séance, l‘action Sanofi, plus gros volume de la cote, signe la deuxième plus forte hausse de l‘indice CAC 40 à la mi-journée (+2,35% à 77,48 euros à 12h30, à comparer à une hausse de 0,5% pour le CAC 40).

Le troisième trimestre est moins bon que prévu mais “pour des raisons ponctuelles et transitoires” qui ne remettent pas radicalement en cause les perspectives à plus long terme, résume Eric le Berrigaud, analyste chez Bryan Garnier.

“Hors effet devises, le chiffre d‘affaires aurait crû de 0,6% soit la première hausse depuis cinq ans”, relève notamment un gérant parisien.

Les variations de change - largement dues à la dépréciation du yen, du dollar et du real brésilien par rapport à l‘euro - ont eu un impact négatif de 7,3 points sur le chiffre d‘affaires de Sanofi au troisième trimestre.

POTENTIEL À PLUS LONG TERME

Plusieurs analystes notent que le point bas est aujourd‘hui passé concernant les comptes financiers de Sanofi et que les tendances sont encourageantes au niveau des plates-formes de croissance du laboratoire, son activité diabète en tête.

La profonde restructuration en cours dans les services de recherche et développement du groupe et les promesses de certaines molécules, notamment dans le traitement du cholestérol, sont également jugées prometteuses.

Au troisième trimestre, le chiffre d‘affaires de Sanofi s‘inscrit à 8.432 millions d‘euros, en baisse de 6,7% en données publiées. Comme son concurrent GSK, Sanofi a accusé le coup en Chine, où ses ventes n‘ont augmenté que de 5% alors qu‘elles avaient progressé de 15,3% au deuxième trimestre et de 11,9% au troisième trimestre 2012.

Christopher Viehbacher a cependant fait état d‘un retour progressif à la normale en Chine, précisant que l‘amélioration observée en septembre par rapport au mois d‘août s‘était poursuivie en octobre.

Au Brésil, le chiffre d‘affaires de Sanofi a baissé de 17,4% au troisième trimestre, affaibli par la compétition des génériques, mais le groupe pense là aussi que la situation ira mieux d‘ici à la fin de l‘année.

De même, il table sur une embellie progressive des approvisionnements de certains vaccins aux Etats-Unis dont la pénurie, à la suite d‘un problème de production sur le site de Toronto, a pesé sur les ventes du pôle vaccins au troisième trimestre.

Le groupe pourra aussi compter sur son activité diabète, dont les ventes enregistrent depuis onze trimestres une croissance à deux chiffres grâce au Lantus, son produit vedette.

Voir aussi :

* Le communiqué de Sanofi :

link.reuters.com/gym34v

* GSK-Le scandale de corruption a affecté les ventes en chine

* ANALYSE-Les ventes de groupes pharmaceutiques affectées en Chine

* Sanofi-Résultats positifs dans le cholestérol (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below