La baisse du yen oblige ANA à revoir sa prévision de bénéfice

mercredi 30 octobre 2013 08h14
 

(Répétition du titre)

TOKYO, 30 octobre (Reuters) - ANA Holdings a déclaré mercredi que la dépréciation du yen avait affecté ses bénéfices, l'obligeant à réduire de près de moitié son bénéfice d'exploitation annuel projeté.

La première compagnie aérienne nippone voit ses factures de kérosène s'envoler du fait de la baisse du yen qui, de surcroît, n'encourage pas les Japonais à voyager à l'étranger.

ANA prévoit à présent un bénéfice d'exploitation de 60 milliards de yens (444,63 millions d'euros) sur l'exercice 2013-2014 clos le 31 mars prochain au lieu de 110 milliards précédemment. Les analystes interrogés par Reuters projettent 97 milliards de yens.

L'immobilisation du sol des Boeing 787 Dreamliner motive également cette révision à la baisse car elle a retardé l'expansion du réseau de la compagnie aérienne, a déclaré Kiyoshi Tonomoto, l'un des responsables exécutifs d'ANA.

Face à cela, ANA a décidé de réduire les effectifs du siège d'un tiers et de réaffecter ailleurs les employés concernés.

Elle entend également ajouter de nouvelles destinations aux Etats-Unis et en Asie, revoir la répartition de sa flotte en fonction des lignes, développer les filiales à bas coûts ainsi que certains services connexes comme la formation et la maintenance. (Tim Kelly, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)