Thomson Reuters-T3 meilleur qu'attendu, 3.000 postes supprimés

mardi 29 octobre 2013 13h02
 

29 octobre (Reuters) - Thomson Reuters a annoncé mardi que les ventes nettes de sa division "Financial & Risk" avaient augmenté au troisième trimestre, pour la première fois depuis 2011.

Le groupe d'information a fait état d'une hausse de 2% de son chiffre d'affaires trimestriel courant hors effets de change à 3,07 milliards de dollars, grâce entre autres à la croissance de sa division "Tax & Accounting" et de ses activités juridiques.

En données ajustées, il affiche un bénéfice de 48 cents par action, supérieur de quatre cents aux attentes de Wall Street.

Thomson Reuters a parallèlement annoncé la suppression d'environ 3.000 emplois et prévoit d'inscrire dans ses comptes une charge exceptionnelle de 350 millions de dollars au titre des mesures de réduction des coûts, qui concernent principalement la branche "Financial & Risk".

Le directeur général du groupe, Jim Smith, a précisé dans un communiqué que le groupe avait vendu à ce jour plus de 100.000 abonnements à son nouveau produit Eikon.

"Même si nous continuons de prévoir des conditions difficiles au cours des trimestres à venir - notamment pour les principales banques mondiales - il s'agit de mesures importantes pour remettre notre activité financière sur la voie de la croissance", a-t-il ajouté.

(Jennifer Saba, Marc Angrand pour le service français, édité par Marc Joanny)