UBS repousse son objectif d'un ROE de 15%

mardi 29 octobre 2013 07h11
 

ZURICH, 29 octobre (Reuters) - UBS a annoncé mardi un report d'un an au moins de son principal objectif de rentabilité en raison des besoins temporaires de renforcement de ses fonds propres, un retard qui occulte en partie des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu.

La banque suisse espérait jusqu'à présent pouvoir atteindre d'ici 2015 un rendement des fonds propres de 15% mais elle explique mardi que cette ambition a été remise en cause par les exigences réglementaires qui l'obligeront temporairement à augmenter ses actifs.

La FINMA, l'autorité de régulation helvétique du secteur financier, a imposé à titre temporaire une augmentation de 50% des fonds propres pondérés des risques que les banques doivent détenir, afin qu'elles soient en mesure de faire face au coût d'éventuels litiges et du respect des règles de conformité, explique le groupe zurichois.

"L'ambition d'UBS d'atteindre, d'ici 2015, un rendement des fonds propres à l'échelle du groupe de 15% devra subir un retard d'au moins une année", explique la banque dans un communiqué.

UBS reste toutefois déterminé à distribuer 50% de ses profits à ses actionnaires une fois qu'il aura atteint un ratio de fonds propres "common equity tier 1" de 13%, ce qui est prévu en 2014.

Au troisième trimestre, UBS a réalisé un bénéfice net de 577 millions de francs suisses, à comparer à une perte sur la même période l'an dernier, marquée par des charges de restructuration. Les analystes financiers attendaient en moyenne un résultat de 537 millions. (Katharina Bart; Marc Angrand pour le service français)