25 octobre 2013 / 09:56 / il y a 4 ans

LEAD 1-Volvo-Le lancement de nouveaux camions plombe le bénéfice

* Résultat opérationnel de 2,5 milliards de couronnes contre un consensus de 3,3 mds

* Effets de change négatifs

* Le titre Volvo plonge de plus de 6% (Actualisé avec détails, cours de Bourse)

STOCKHOLM, 25 octobre (Reuters) - Volvo a fait état vendredi d'un recul plus marqué que prévu de ses résultats du troisième trimestre, en raison de coûts liés au lancement d'un vaste gamme de nouveaux camions et d'un effet de changes lourdement défavorable.

A la suite de ces annonces, le titre numéro deux mondial des poids lourds derrière Daimler accusait l'une des plus fortes baisses de l'indice Euro Stoxx 600, avec un recul de 6,57% à 88,15 couronnes vers 09h25 GMT alors que l'indice regroupant les valeurs industrielles européennes perdait 0,66%.

Le groupe suédois, premier employeur privé du pays, est au beau milieu du plus important déploiement de nouveaux modèles de son histoire, un processus qui induit une coûteuse adaptation de son outil de production.

Dans un contexte d'une poussée de la demande en Europe dans l'anticipation de la mise en place d'ici quelques mois d'une réglementation plus sévère sur les émissions, la désorganisation temporaire des usines de Volvo tombe mal.

"La mue vers les nouveaux produits prendra encore quelques trimestres", a déclaré Olof Persson, directeur général de Volvo, première entreprise suédoise en termes de chiffre d'affaires.

"A court terme, la rentabilité est affectée par le niveau de coûts élevé lié à tous les lancements, la mue vers les nouveaux produits et le fait que nous produisons à la fois l'ancienne et la nouvelle génération de produits."

Volvo a dégagé sur la période juillet-septembre un résultat opérationnel avant charges de restructuration de 2,50 milliards de couronnes (285 millions d'euros), contre 3,48 milliards il y a un an et par rapport à un consensus Reuters de 3,34 milliards.

L'entreprise a noté que des effets de change négatifs avaient amputé ce résultat de plus d'un milliard de couronnes.

En raison de l'imminence de nouvelles réglementations européennes en matière d'émissions, mais aussi à cause d'une amélioration de la conjoncture en Europe, Scania a annoncé il y a deux jours un bond de 84% de ses prises de commandes au troisième trimestre. (voir )

Les nouveaux camions Euro 6 seront quelque 10.000 euros plus chers que les véhicules Euro 5 qu'ils remplaceront au début de 2014.

Mais Volvo n'a pas autant profité de l'engouement pour les poids lourds Euro 5 puisque ses prises de commandes n'ont augmenté que de 7% au troisième trimestre, dont +11% en Europe, son principal marché.

Volvo quin outre sa marque éponyme, commercialise également des camions Renault, Mack et UD, a par ailleurs revu en baisse sa prévision de marché pour l'Amérique du Nord, le voyant désormais à environ 240.000 unités cette année contre une estimation précédente de 250.000. (Niklas Pollard et Helena Soderpalm, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below