25 octobre 2013 / 09:56 / il y a 4 ans

LEAD 1-BASF-Profit meilleur que prévu avec la demande automobile

* Résultat opérationnel en hausse de 15% à E1,69 md (consensus E1,63 md)

* Objectif de croissance du bénéfice annuel confirmé après un bon T3 -DG

* Une forte demande automobile compense l'impact négatif d'un euro fort

* Le titre progresse de 1,33% (Actualisé avec détails, cours de Bourse)

FRANCFORT, 25 octobre (Reuters) - BASF a fait état vendredi de résultats trimestriels supérieurs aux attentes, la demande soutenue de catalyseurs, de mousses et plastiques de haute technologie des constructeurs automobiles ayant compensé l'impact négatif d'un euro fort.

"Notre performance a été solide au troisième trimestre", a dit vendredi le président du directoire du groupe allemand, Kurt Bock.

Le résultat opérationnel de BASF, hors éléments exceptionnels, a progressé de 15% à 1,69 milliard d'euros sur les trois mois à fin septembre alors que le consensus établi par Reuters était à 1,63 milliard d'euros.

Sa division produits chimiques de spécialité à destination de clients industriels a affiché une progression particulièrement forte de ses bénéfices trimestriels, soutenus par la demande du secteur automobile.

En septembre, pour la troisième fois seulement en deux ans, les ventes mensuelles de voitures neuves ont augmenté en Europe occidentale, ce qui tend à conforter le scénario d'une fin du déclin des ventes dans la région après avoir plongé à ses plus bas niveaux en plus de 20 ans. (voir )

Le numéro un mondial de la chimie en termes de chiffres d'affaires a ajouté que, malgré les incertitudes économiques et des effets de change défavorables, il anticipait toujours un chiffre d'affaires et un bénéfice d'exploitation annuels supérieurs aux niveaux de 2012, hors éléments exceptionnels.

Au troisième trimestre, le taux de change de l'euro par rapport au dollar a été en moyenne supérieur de 6% à son niveau de la même période de 2012, ce qui a pesé sur les résultats de BASF aux Etats-Unis et en Chine. Vendredi, l'euro s'échangeait à son plus haut niveau en près de deux ans face au dollar.

Vers 9h30 GMT, le titre BASF gagnait 1,31% à 75,16 euros à la Bourse de Francfort, faisant mieux que l'indice regroupant les valeurs européennes de la chimie (+0,49%).

Kurt Bock a par ailleurs déclaré que BASF n'avait pas l'intention, contrairement à son concurrent américain DuPont , de se séparer d'une de ses activités.

Cédant aux pressions de Wall Street, DuPont a annoncé jeudi la scission de son activité de dioxyde de titane qui sera cotée séparément d'ici 18 mois. (voir ) (Ludwig Burger, Juliette Rouillon et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below