October 23, 2013 / 8:12 AM / 4 years ago

LEAD 1-Bic progresse en Bourse, hausse de la marge au T3

3 MINUTES DE LECTURE

* CA du T3 à 470,4 millions d'euros (-3,8%)

* Marge d'exploitation normalisée à 20,4% (+70 pdb)

* Le titre progresse fortement (Actualisé avec conférence de presse, cours de Bourse, commentaire d'analyste)

PARIS, 23 octobre (Reuters) - Bic a annoncé mercredi une baisse de son chiffre d'affaires et de son bénéfice net au troisième trimestre mais une hausse de sa marge tout en confirmant ses objectifs annuels au vue de sa croissance organique sur neuf mois.

A 09h45, l'action Bic enregistrait une hausse de 5,29% à 89 euros ce qui, selon un analyste, résulte principalement de la meilleure résistance que prévue de la marge d'exploitation normalisée du groupe qui s'inscrit à 20,4% au troisième trimestre, en progression de 70 points de base.

Entre juillet et septembre, Bic a réalisé un chiffre d'affaires de 470,4 millions d'euros en repli de 3,8% à données publiées (+3,5% sur une base comparable) avec des baisses à données publiées de 6,6% (+0,3% en comparable) dans la papeterie et de 3,8% (+3,9% en comparable) dans les rasoirs tandis que les briquets enregistrent un gain de 0,4% (+9,4% en comparable).

Sur la même période, le résultat d'exploitation normalisé a diminué de 0,3% à 95,8 millions d'euros et le bénéfice net part du groupe de 1,4% à 68,5 millions.

Au cours des neuf premiers mois de l'année, les ventes inscrivent une croissance organique de 2,6% à 1.407,9 millions d'euros tandis que le résultat d'exploitation normalisé s'inscrit en baisse de 9,8% à 265,8 millions avec un bénéfice net de 186,6 millions (-11,1%).

Sur l'ensemble de l'année, Bic s'attend donc toujours à une croissance de 2 à 4% du chiffre d'affaires de l'activité grand public (papeterie, briquet, rasoirs) sur une base comparable, en ligne avec ses prévisions à moyen terme du groupe.

De son côté la marge d'exploitation normalisée du groupe devrait atteindre le haut de la fourchette des objectifs moyen terme fixés entre 15% et 20%.

Dans les produits publicitaires et promotionnels, Bic prévoit que la baisse du chiffre d'affaires pourrait se situer entre 1% et 5%. Dans cette branche, la moindre absorption des coûts fixes liée à la diminution des ventes devrait causer une baisse de la marge d'exploitation normalisée à un niveau proche de 5% ou légèrement inférieur.

Le communiqué : link.reuters.com/dev93v (Noëlle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below