RWE veut diviser par deux son dividende

jeudi 19 septembre 2013 21h03
 

FRANCFORT, 19 septembre (Reuters) - Le groupe de services collectifs RWE va fortement baisser la part du bénéfice net versé aux actionnaires sous forme de dividendes en raison de perspectives mitigées en termes de bénéfices de l'activité génération d'électricité.

Comme ses concurrents, RWE est contraint de se réinventer après la décision de l'Allemagne d'abandonner l'énergie nucléaire d'ici 2022.

Dans un communiqué publié jeudi, le numéro deux allemand du secteur prévoit de payer un euro de dividende par action ordinaire et préférentielle contre deux euros précédemment, le groupe prévoyant de soumettre ce projet au vote de l'assemblée générale prévue le 16 avril.

La part du bénéfice net distribué sous forme de dividendes devrait ainsi passer de 40% à 50% au cours des années à venir contre une précédente fourchette visée de 50% à 60%, ajoute RWE, qui confirme ses objectifs de résultats 2013.

Le groupe prévoit ainsi toujours pour 2013 un résultat brut d'exploitation de quelque neuf milliards d'euros, un bénéfice d'exploitation de 5,9 milliards et un résultat net de 2,4 milliards. (Jonathan Gould, Benoit Van Overstraeten pour le service français)