SCA annonce une OPA sur le fabricant chinois de mouchoirs Vinda

lundi 9 septembre 2013 16h24
 

HONG KONG/STOCKHOLM, 9 septembre (Reuters) - Le suédois SCA , spécialiste du papier et des produits d'hygiène, a annoncé lundi son intention de lancer une offre d'achat sur le fabricant chinois de mouchoirs Vinda, afin d'en prendre le contrôle et de s'implanter ainsi sur un marché asiatique en pleine croissance et actuellement très fragmenté.

Jan Johansson, directeur général de SCA, a expliqué que le conseil d'administration de Vinda s'était prononcé en faveur de l'offre qui, à 11 dollars hongkongais (1,07 euro) par action, valorise le groupe chinois 9,4 milliards de couronnes suédoises (1,08 milliard d'euros) et doit être officialisée d'ici le 30 septembre.

Selon le groupe suédois, cette offre, qu'il espère conclure avant la fin de l'année, représente une prime de 34,5% par rapport au cours moyen de clôture de l'action Vinda au cours du mois écoulé. Après l'annonce de l'OPA, le titre de l'entreprise chinoise a bondi de 36,86% à 10,88 dollars hongkongais.

SCA, troisième producteur mondial de mouchoirs, de papier toilette et de lingettes, détient déjà 21,7% de Vinda et a précisé que Fu An, l'actuel actionnaire majoritaire du groupe chinois, à 23,8%, était prêt à en céder 2,1%.

Même si le principal marché de SCA reste l'Europe, le groupe suédois considère l'Asie, et particulièrement la Chine, comme une priorité en raison de l'envol attendu de la demande de produits hygiénique, lié à la hausse du niveau de vie.

En France, le suédois commercialise entre autres les marques Lotus et DemakUp.

(Anna Ringstrom et Simon Johnson; Julien Dury pour le service français, édité par Marc Angrand)