France-Les commandes automobiles reculent de 3% en mai

mardi 18 juin 2013 12h25
 

PARIS, 18 juin (Reuters) - Les commandes de voitures neuves en France ont reculé de 3% en mai, Opel et Dacia accusant les plus fortes baisses, selon l'enquête mensuelle de La Lettre Auto K7 à paraître ce mardi.

La publication spécialisée, dont Reuters a obtenu une copie, souligne que les réseaux ont concentré leur activité sur les dix derniers jours du mois dernier et que les 'opérations portes ouvertes' ont été "au mieux égales à celles de juin 2012", qui avaient elles-mêmes été jugées catastrophiques.

Les commandes d'Opel ont plongé de 32% en mai, certains modèles de la filiale allemande de General Motors subissant "l'hégémonie des petites françaises".

Celles de Dacia reculent pour leur part de 24% en raison de fortes remises qui "diluent l'argument prix bas" et de délais de livraison qui "deviennent rédhibitoires".

Renault, la maison mère du constructeur roumain, progresse en revanche de 15%, même si La Lettre Auto K7 souligne que "les ventes à sociétés bondissent de 23% quand celles à particuliers perdent 10%".

Dans le même temps, les commandes des marques Peugeot et Citroën reculent de 2% et 7% respectivement.

La Lettre Auto K7, qui s'appuie sur une enquête auprès de 34 groupes de distribution automobile, avait fait état d'une baisse des commandes de voitures neuves en France limitée à 0,5% en avril, après -6% en mars et -5,5% en février. (voir )

Les immatriculations de voitures neuves ont à nouveau accusé une forte baisse en France en mai, dans un marché toujours plombé par le marasme économique environnant. (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)