12 juin 2013 / 09:29 / dans 4 ans

LEAD 1-Inditex-Faible progression du bénéfice au T1

* Bénéfice en hausse de 1,2% sur le trimestre clos fin avril

* Stabilité des ventes comparables actuelles-analyste

* Inditex en nette hausse en Bourse alors que H&M déçoit

par Sarah Morris

MADRID, 12 juin (Reuters) - Inditex, le numéro un mondial du prêt-à-porter, a annoncé mercredi un résultat net trimestriel en hausse de 1,2%, la plus faible croissance de son bénéfice depuis quatre ans du fait du temps frais en Europe et d‘effets de change négatifs.

Le groupe espagnol, propriétaire de l‘enseigne Zara, a fait état d‘un bénéfice net de 438 millions d‘euros pour son premier trimestre clos fin avril, sur un chiffre d‘affaires en progression de 5,2% de 3,6 milliards d‘euros.

Le bénéfice avant impôts, intérêts, dépréciations et amortissements (Ebitda) a reculé de 2% à 749 millions d‘euros.

Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un résultat net de 435 millions, un Ebitda de 757 millions et un C.A. de 3,6 milliards.

Sur l‘ensemble du premier trimestre, le groupe a dit avoir enregistré une croissance positive de ses ventes à périmètre comparable et il a confirmé son objectif d‘une marge brute stable cette année, après celle de 59,8% atteinte en 2012.

Sur le premier trimestre, la marge brute s‘est établie à 59,6%.

LE FROID PÉNALISE LES VENTES D‘INDITEX ET DE H&M

Le groupe espagnol, qui exploite huit marques au total parmi lesquelles Massimo Dutti et Bershka, a annoncé que ses ventes de la période du 1er mai au 7 juin avaient progressé de 8% en devises locales.

Toutefois, calcule Anne Critchlow, analyste à la Société Générale, le niveau des ventes à périmètre comparable - celles des magasins ouverts depuis plus d‘un an - est probablement resté stable.

“Ce n‘est pas la reprise que le marché avait espérée”, observe-t-elle.

A l‘image des autres distributeurs de vêtements, les ventes du groupe ont pâti d‘un printemps particulièrement froid en Europe, qui a eu pour effet de dissuader les clients de se ruer sur les collections d‘été.

Ainsi, le numéro deux mondial Hennes & Mauritz (H&M) a fait état mercredi d‘un niveau de vente stable à périmètre comparable pour le mois de mai, contre une hausse de 1% anticipée en moyenne par les analystes.

Le groupe suédois a enregistré une progression de 9% de ses ventes totales incluant les magasins ouverts depuis moins d‘un an, une hausse là encore inférieure au consensus qui était de +11%.

H&M publiera le 19 juin les résultats de son deuxième trimestre clos fin mai. Il a d‘ores et déjà fait savoir que son chiffre d‘affaires net était resté stable sur ces trois mois, à 31,6 milliards de couronnes suédoises (3,62 milliards d‘euros), alors que les analystes tablaient en moyenne sur 32,2 milliards.

L‘action Inditex s‘adjuge 2,87% à 100,65 euros à la Bourse de Madrid vers 9h10 GMT, de loin la meilleure performance de l‘indice sectoriel de la distribution en Europe qui avance à ce stade de 0,73%.

De son coté, le titre H&M recule de 0,18% à 223,80 couronnes à la Bourse de Stockholm. (Avec Anna Ringstrom à Stockholm, Constance de Cambiaire et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below