Dell-Le comité d'administrateurs juge l'offre Icahn mal financée

mercredi 5 juin 2013 19h20
 

NEW YORK, 5 juin (Reuters) - Le comité spécial des administrateurs de Dell chargé d'évaluer l'offre de reprise de Carl Icahn a émis des doutes sur son financement estimant que l'investisseur activiste doit encore trouver près de 4 milliards de liquidités pour honorer le dividende spécial de 12 dollars promis en cas de succès.

La présentation de 39 pages publiée mercredi par le comité constitue le plus sérieux revers essuyé par Carl Icahn pour son alternative au projet de retrait de la cote de 24,4 milliards de dollars (18,8 milliards d'euros) défendu par le fondateur du constructeur informatique Michael Dell.

Carl Icahn, qui n'a pu être joint dans l'immédiat, a lancé une offre avec la société de gestion Southeastern Asset Management, permettant aux actionnaires de conserver leurs titres et d'obtenir un dividende exceptionnel de 12 dollars par action payable en cash ou en actions nouvelles émises au prix unitaire de 1,65 dollar.

Il a prévenu que si Dell refusait son offre et soumettait au vote celle du fondateur de l'entreprise associé au fond d'investissement Silver Lake, il chercherait avec Southeastern Asset Management à obtenir la nomination de 12 nouveaux administrateurs afin de contester le conseil actuel et de s'assurer le contrôle.

Le comité spécial des administrateurs de Dell souligne dans son rapport un "manque significatif de liquidités" qui pourrait réduire le dividende promis de 12 dollars à 8,50 dollars.

Selon les calculs du comité, Icahn n'a pas pris en compte le service de la dette de Dell, a sous-estimé les besoins de trésorerie et ignoré les pénalités liées à l'éventuel abandon de l'offre Dell/Siver Lake dont l'entreprise resterait redevable.

Le comité fait aussi part dans cette présentation de ses interrogations sur le volet de l'offre permettant aux actionnaires de conserver leur titre dans le cadre de la recapitalisation de l'entreprise.

Il estime que le cours de l'action devrait sensiblement être supérieur pour que le plan de financement proposé par Icahn puisse fonctionner, un scénario jugé peu probable au regard de la détérioration des performances de l'entreprise.

En conséquence, le comité recommande aux actionnaires d'approuver le projet de rachat de leurs titres au prix unitaire de 13,65 dollars formulé par Michael Dell et Silver Lake.   Suite...