LEAD 1-Kingfisher affecté par la demande et la météo au T1

jeudi 30 mai 2013 10h24
 

(Actualisé avec précisions, cours)

LONDRES, 30 mai (Reuters) - Kingfisher, numéro un européen des magasins de bricolage, a accusé une chute de près de 30% de son bénéfice au premier trimestre de son exercice 2013-2014 (mai-avril), la faiblesse de la demande et le mauvais temps ayant continué à peser sur son activité sur ses principaux marchés.

Le groupe, qui détient notamment les enseignes B&Q et Screwfix en Grande-Bretagne et les magasins Castorama et Brico Dépôt en France, a publié jeudi un bénéfice tiré des ventes en magasins de 114 millions de livres (133,3 millions d'euros) pour les 13 semaines au 4 mai, en baisse de 29,2% par rapport à la même période de l'an dernier.

Ce résultat est nettement inférieur au consensus établi par le groupe, qui le donnait à 137 millions.

Le chiffre d'affaires sur la période a reculé de 2,1% à 2,6 milliards de livres, la baisse des ventes des magasins ouverts depuis plus d'un an ayant atteint 4,2%, une accélération par rapport au recul de 3,4% du quatrième trimestre 2012-2013.

Le recul du chiffre d'affaires a atteint, en base organique, 5,6% en France et de 4,7% en Grande-Bretagne et Irlande.

Parallèlement, la marge opérationnelle a été ramenée à 4,3% sur le trimestre, en net recul par rapport à celle de 6% enregistrée sur la période correspondante l'an dernier.

Kingfisher souffre, comme tous les distributeurs en Europe, de la prudence des consommateurs, qui repoussent les dépenses importantes, dont font partie les travaux de rénovation des cuisines ou des salles de bain.

Le mauvais temps persistant dans une grande partie de l'Europe a aggravé la situation, surtout au mois de mars. Toutefois, le groupe a précisé que sa performance s'était redressée en fin de trimestre à la faveur d'une légère amélioration de la météo.   Suite...