SAP-Résultats trimestriels inférieurs aux attentes

vendredi 19 avril 2013 07h47
 

FRANCFORT, 19 avril (Reuters) - SAP a annoncé vendredi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, le fabricant allemand de logiciels d'entreprise ayant vu son chiffre d'affaires reculer en Asie.

Le bénéfice d'exploitation, hors exceptionnels, des trois premiers mois de l'année a augmenté de 8% à 901 millions d'eurosd alors que le consensus des analystes financiers était de 968 millions.

Les revenus du premier trimestre 2013 ont également enregistré une hausse de 8%, à 3,64 milliards d'euros, un niveau toutefois inférieur à la plus pessimiste des estimations des analystes sondés par Reuters, dont les estimations allaient de 3,73 à 3,9 milliards.

"Nous avons eu des difficultés de mise en oeuvre de contrats dans la région Asie-Pacifique", a déclaré Jim Hagemann Snabe, co-président du directoire de SAP.

Le groupe a confirmé son objectif d'un résultat opérationnel de 5,85 à 5,95 milliards d'euros à taux de change constants pour l'année 2013, niveau qui représenterait une hausse de 12% à 14% par rapport aux 5,21 milliards de 2012.

A l'instar de qui s'est passé chez ses concurrents IBM et Oracle, SAP a accablé ses équipes commerciales pour ses contre-performances en Asie-Pacifique, ajoutant que tout devrait revenir dans l'ordre dans la région au cours de ce trimestre.

Jeudi, IBM, numéro mondial des services en haute technologie, a fait état de bénéfices en hausse au titre du premier trimestre mais inférieurs aux attentes, en raison de la dépréciation du yen et de retards dans la signature de contrats. (voir ).

SAP a dit avoir gagné des parts de marché au cours du premier trimestre, notamment par rapport à Oracle, son concurrent le plus frontal, et ce surtout dans le "cloud computing", expression qui désigne les services informatiques dématérialisés.

Ce segment de marché devrait croître de 18,5% cette année pour atteindre 131 milliards de dollars (100 milliards d'euros) à travers le monde, selon les données du cabinet d'études Gartner. (Harro ten Wolde, Benoît Van Overstraeten pour le service français)