Le nouveau DG de Rio Tinto insiste sur la réduction des coûts

mardi 16 avril 2013 11h52
 

SYDNEY, 16 avril (Reuters) - Rio Tinto va mettre en oeuvre d'importantes mesures de réduction des coûts, a annoncé mardi son nouveau directeur général, forcé d'adapter la stratégie du groupe au ralentissement marqué de la demande mondiale de matières premières.

"Mon comité exécutif, resserré, est désormais en place, tout comme des objectifs exigeants pour 2013, y compris en termes d'économies", a déclaré Sam Walsh, nommé à la direction générale en janvier après l'annonce de la première perte annuelle du groupe, conséquence d'une série d'investissements malheureux. (voir: )

Rio Tinto n'a pas précisé la teneur de ses objectifs. Mais l'accent mis sur la nécessité de réduire les coûts intervient au lendemain de l'annonce d'un ralentissement inattendu de la croissance économique en Chine, premier importateur mondial de minerai de fer, de cuivre et d'autres ressources de base.

Ce coup de frein à la croissance chinoise - à 7,7% en rythme annuel sur janvier-mars - a accentué la baisse des cours de nombreuses matières premières sur les marchés financiers.

Avant le communiqué de mardi, Rio Tinto avait déjà annoncé plusieurs centaines de suppressions de postes et dit envisager de vendre ou de fermer plusieurs sites de cuivre, de charbon ou d'aluminium aux performances jugées décevantes.

Rio Tinto, deuxième producteur de minerai de fer au monde derrière le brésilien Vale, a précisé parallèlement rester en bonne voie pour porter sa production de minerai de fer à 265 millions de tonnes cette année, conformément à son plan d'investissement de plusieurs milliards de dollars dans ce domaine.

BAISSE DE PRODUCTION

Au premier trimestre, la production de minerai de fer du groupe a pourtant reculé de 5% par rapport aux trois derniers mois de 2012, conséquence de trois cyclones tropicaux qui ont perturbé les activités de plusieurs ports.   Suite...